jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Wade «déshérite» Samuel Sarr



Wade «déshérite» Samuel Sarr
Gorgui Wade n’approuve, alors pas du tout, les sous-entendus contenus dans les arguments avancés par Samuel Sarr pour expliquer sa récente candidature aux élections présidentielles de 2019, disant qu’il comptait sur sa famille de cœur, «les libéraux», pour se faire élire. Pour couper court à toutes supputations ou informations qui iraient dans le sens de faire passer Samuel Sarr comme le candidat, en lieu et place du candidat que le Pds s’est choisi, Wade a écrit. Et c’est pour faire comprendre, via une lettre signée par son porte-parole Babacar Gaye, qu’il ne parraine aucune candidature, en dehors de celle du Pds. «Il me revient que certains de mes anciens compagnons ont décidé de présenter leur candidature à la présidence de la République. C'est leur droit. Cependant, je voudrais faire savoir que je ne parraine aucune candidature autre que celle du Parti démocratique sénégalais, parti dont je suis la personne morale». Et Wade de préciser : «par conséquent, je ne donne ma bénédiction à un quelconque autre candidat qui se réclamerait de ma pensée et dont l'objectif réel serait, en vérité, disperser ma famille politique et vendanger l’héritage de mon parcours qui est, pour l’instant, entre des mains qui ont ma confiance». Même s’il ne cite pas nommément Samuel Sarr, l’allusion est tout ce qu’il y a de plus claire.


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Réserve

Boomerang: Totalitarisme

Boomerang: Sous-fifres

Boomerang: Raclées

Boomerang: Fichier fait ch…

Boomerang: Fichier fait ch…

Madické Niang à Doha: une grosse intox

Boomerang: Brrr !

Boomerang: Rafistolage

Boomerang: Lucidité