jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

VIOLENCE POLITIQUE A ZIGUINCHOR L’Apr protège Doudou Ka, zappe Sonko et accuse l’opposition de travailler à déstabiliser le pays



 
 
Alors qu’on se dirige directement vers les élections locales de janvier 2022, la violence semble gagner l’arène politique. Dernière en date de ces scènes de violence qui s’expriment en prélude à ces prochaines échéances électorales, celle exercée par des partisans de Doudou Ka sur des militants de Pastef à Ziguinchor. Mais, pour le parti au pouvoir qui a manifesté son soutien à son responsable, la faute est à chercher dans le camp de l’opposition. Les camarades de Macky Sall qui ont sorti un communiqué pour évoquer cette affaire en ont profité pour accuser l’opposition de travailler à déstabiliser le régime.
 
 
 
L’Alliance pour la République n’est pas pour la violence. L’Apr, à travers un communiqué publié hier, a fermement condamné «les incidents survenus tout dernièrement à Ziguinchor». «Elle dénonce également les sorties intempestives de certains leaders de l'opposition particulièrement ceux de Yewwi Askan Wi dont l'objectif n'est autre que de jeter l'opprobre sur la majorité présidentielle», dénoncent les apéristes par le biais de leur Secrétariat  exécutif national. Poursuivant, l’instance signataire du communiqué assure que toutes ces manœuvres s’inscrivent dans une entreprise de déstabilisation sciemment orchestrée à l'effet de justifier de futures violences postélectorales après leur prochaine débâcle. Mais déjà assure-t-elle, «que de peine perdue ! ».
Plus loin dans son communiqué et d’une manière on ne peut plus curieuse, l'Apr semble fermer les yeux sur ce que tout le monde a vu en notant que c’est son responsable à Ziguinchor qui a été attaqué. «L’Apr apporte tout son soutien au camarade Doudou Ka qui a été lâchement attaqué jusque dans ses derniers retranchements. Elle affirme à cet effet sa ferme volonté de combattre toute forme de violence ou de vandalisme nouveau crédo de l'opposition qui malheureusement, s’invite de plus en plus dans l'arène politique», insistent les camarades de Macky Sall.
Pour finir, la formation des «marron-beige» appelle et engage tous les responsables, militants et sympathisants de l’Alliance pour la République de rester sereins et de ne point céder à la provocation afin que notre pays comme à son habitude, puisse garantir des élections libres et transparentes pour le triomphe de notre démocratie.                                                                                 
Sidy Djimby NDAO
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Spectre

Immortalité

Jogging

Bobos

Crever l’abcès

Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»