jotaay

Tolérance zéro à Touba: Serigne Mountakha Mbacké lance une fatwa



Tolérance zéro à Touba: Serigne Mountakha Mbacké lance une fatwa
 
Que les récalcitrants se le tiennent pour dit ! Le Khalife général ne veut plus, à Touba, de manifestations ou de comportements contraires aux enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba. Les coupables seront tout bonnement expulsés de la ville sainte et leurs demeures réduites en poussière, a averti Serigne Mountakha, qui invite au retour aux enseignements du Cheikh et à la préservation de son œuvre et son héritage.
 
 
C’est sans doute l’une des sorties qui vont marquer son khalifat ! Dans une adresse au vitriol aux résidents de Touba, Serigne Mountakha Mbacké s’est voulu clair et ferme, contre ceux qui se permettront désormais de fouler aux pieds les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba, dans sa propre ville. Sans langue de bois, le Khalife général des Mourides leur a promis de sévir vigoureusement. «On ne peut pas appartenir à la famille de Serigne Touba et se comporter comme son ennemi. Cela, on ne le tolérera plus à qui que ce soit. Toute personne qui se permettra de tenir, ici à Touba, des manifestations ou d'adopter des comportements contre les enseignements du Cheikh sera châtié», a martelé le Khalife. Qui précise sa menace. «Je donnerai un ‘’ndigël’’ pour qu’on détruise sa maison et qu’on l’expulse de la cité», rajoute-t-il, en insistant sur le fait que ces propos sont les plus importants de sa déclaration. Toutefois, le Khalife a anticipé sur des conséquences fâcheuses qui pourraient découler de l’exécution de sa «fatwa», en soulignant que tout sera fait dans la respect de l’intégrité physique des éventuels fautifs, car «personne ne sera tué et personne ne sera battu». Pour le marabout, il est temps que tous les membres de la communauté mouride sachent qu’ils doivent une «reconnaissance» absolue au fondateur de la confrérie, car, c’est grâce à lui, qu’ils accéderont à la «clémence divine». Les invitant de nouveau à coller aux enseignements de Bamba, Serigne Mountakha rappelle aux talibés que «Serigne Touba s’est dévoué entièrement et totalement à Dieu et son prophète». Et qu’à travers «son immense œuvre», «il nous a enseigné la conduite à tenir» et surtout «nous a laissé un héritage à préserver intact et à tout prix».
Cette déclaration du Khalife fait suite à celle de Serigne Mame Thierno Ibn Serigne Cheikh Awa Balla, le jour de la Korité, à Darou Marnane. «Quand Serigne Touba endurait les souffrances,  il était seul.  Nul n'a jamais osé dire du mal de Serigne Touba. Tous ces Khalifes ont dirigé la confrérie sans que nul n'ait osé  créer des problèmes. Nous avons deux Khalifes très cléments : Serigne Mountakha et Serigne Abbas Mbacké. Cette clémence peut être un désastre pour nous», disait-il, entre autres. Déplorant «ce qui s'est récemment passé à Touba, lors des élections»  et qui ne sera plus jamais admis, Mame Thierno d’ajouter qu’à Touba, qui n’a qu’un «seul chef, le Khalife», désormais, «les impolis seront corrigés». Le Khalife qui lui a emboité le pas a magnifié et approuvé sa sortie, qui pour lui, est «bénéfique» pour la communauté mouride.
 
Mbaye THIANDOUM
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Terres neuves

Boomerang: Rebuts

Boomerang: 2,5 millions de cas

Boomerang: Sous le boisseau

Boomerang: Dessillement

« Malheur à qui prend ses sandales,quand les haines et les scandales tourmentent le peuple agité ! »

boomerang: Martel en tête

Boomerang: «Xalwa»

Boomerang: Théologien de la libération

Boomerang: Poumon




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures