jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Tekki obtient l’adhésion de la Ld-Debout au front de l’opposition contre Macky Sall



Tekki obtient l’adhésion de la Ld-Debout au front de l’opposition contre Macky Sall
 
 
 
C’est désormais en adversaires politiques que les responsables et militants de la Ld et de la Ld-Debout vont se regarder. La Ld-Debout, portée récemment sur les fonts baptismaux, a décidé de rejoindre le front de l’opposition contre le pouvoir du Président Sall, soutenu par la Ld du secrétaire général par intérim Nicolas Ndiaye. L’annonce a été faite lors d’une rencontre d’échanges entre la délégation du Secrétaire général Souleymane Cissé et celle du Mouvement Tekki conduite par son président Mamadou Lamine Diallo.
 
 
 
La Ligue démocratique-Debout entre de plain-pied dans le combat de l’opposition contre le régime du Président Sall. Le secrétaire général Souleymane Guèye Cissé et Cie l’ont annoncé, hier, lors d’une rencontre d’échange avec le mouvement Tekki de Mamadou Lamine Diallo. «Répondant plus précisément à l’invitation du Mouvement Tekki, la délégation de Ld-Debout a indiqué très clairement qu’elle partage, sans aucune réserve, la lutte des forces vives de la Nation regroupées au sein de l’Ied, que le parti y adhère et qu’il demande au président Mamadou Diallo d’en informer toutes les parties prenantes», lit-on dans le communiqué sanctionnant la rencontre. Mieux, les responsables de la Ld-Debout appellent leur base à faire sienne le combat de l’opposition et à se mobiliser en ce sens. «Considérant qu’il est essentiel de défendre, et à tout prix, les acquis démocratiques obtenus de haute lutte par plusieurs générations de militants et qui, hélas, sont aujourd’hui gravement remis en cause, la Ld-Debout appelle tous ses militants et sympathisants à se mobiliser, à se tenir prêts et à respecter tous les mots d’ordre qui viendraient de l’Ied, à Dakar comme dans toutes les autres régions du pays», soulignent les «jallarbistes debout».
 
Les deux parties pour «une alternative crédible» en 2019, différente des alternances de 2000 et 2012
 
Evoquant la perspective de la prochaine présidentielle, «les deux délégations se sont accordées sur l’impérieuse nécessité de construire une alternative crédible». Celle-ci, pour les deux partis, doit être «bien différente des alternances réalisées, en 2000 et en 2012, malheureusement dévoyées et trahies dans leurs substances par des présidents détenant, par devers leur seule personne, tous les leviers de pouvoir». C’est dans cette dynamique que comptent travailler désormais la Ld-Debout et le Mouvement Tekki, tout en incluant dans cette synergie, tous les acteurs qui pourraient partager un tel projet.
A noter que le Mouvement Tekki, avec son président Mamadou Lamine Diallo, a reçu à son siège, le 5 avril, une délégation de la  Ld-Debout, conduite par son Secrétaire général Souleymane Guèye Cissé. Les deux délégations ont procédé à de larges échanges de points de vue sur la situation politique, économique et sociale difficile que traverse le Sénégal et sur les perspectives de l’élection présidentielle de 2019.
Mbaye THIANDOUM
 
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE