jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
jotaay

TRIBUNAL: Khalia Sall vs Serigne Bassirou Gueye



TRIBUNAL: Khalia Sall vs Serigne Bassirou Gueye
Entre Khalifa Sall et Serigne Bassirou Guèye, c’est loin d’être le grand amour. Les deux n’ont vraiment pas d’atomes crochus. Après leur bras de fer de la dernière fois, ils se sont frotté un tout petit peu, hier encore. En effet, en posant une question à Khalifa Sall, Serigne Bassirou Guèye a essayé de rappeler les témoignages de l’ancien Mamadou Diop, en disant que ce dernier s’était énervé par le simple fait qu’on a parlé de fausses factures puisqu’il n’y a jamais eu de fausses factures à leur époque. «Ce n’est pas exactement ce qu’il a dit Monsieur le Procureur. L’ancien maire a reconnu qu’il y a bel et bien un fonds politique à la mairie ; vous avez voulu lui faire parler de fausses factures et il s’est offusqué et il a eu raison, d’ailleurs», lui a répondu sèchement le maire de Dakar.
 
Mais, ce n’est pas tout, car, le chef du Parquet a fait une autre observation et un commentaire par rapport aux factures de téléphone de la ville de Dakar estimées à 235 millions de francs. Le Procureur qui estime que c’est trop élevé, a laissé entendre qu’il s’agit d’un million de francs par jour. La question était adressée au receveur Ibrahima Touré qui ne s’est pas bien expliqué sur ces chiffres. Lorsqu’il a été convoqué à la barre, Khalifa Sall a demandé au juge de lui laisser s’expliquer par rapport à la remarque du procureur. «La question ne vous été pas adressée, je crois», lui fait remarquer Malick Lamotte. «Oui Monsieur le Président, mais je suis un homme politique. Le procureur a fait un commentaire et je veux bien expliquer au Tribunal et à l’opinion ce qu’il en est vraiment», a insisté le maire de Dakar. Et lorsque le juge lui a donné la parole, Khalifa Sall a expliqué qu’à la mairie de Dakar, les factures téléphoniques sont gescomptées. Aucun agent de la mairie n’a une ligne, selon lui. Pour le maire de Dakar, la ville, en 2009, a décidé d’aider les écoles primaires et leur a apporté l’internet dans les classes informatiques créées. Il y a aussi une autre rubrique d’interconnexion dans ces écoles primaires de Dakar. Serigne Bassirou Guèye s’est vite rétracté pour dire que ce n’était pas important.
 
les echos


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL


KARA MBODJI DEFENSEUR DES LIONS: «J’ai vécu des moments difficiles»

Remise du Drapeau national aux lions: Macky prone le "dem ba diekh" et prend 12 jours de congé pour les suivre

SEANCE D’ENTRAINEMENT: 9 Lions présents, détermination et sérénité au menu

IDRISSA GANA GUEYE: «Nous allons tout donner au Mondial pour le peuple sénégalais»

AVEC UNE MOYENNE D’AGE DE 26 ANS ET 6 MOIS: les lions parmi les plus jeunes du Mondial

STAGE DE PREPARATION A SALY: Le médecin Abdourahmane Fédior interdit aux Lions de jeûner

AMDY FAYE SUR LA LISTE DES 23:«Je suis déçu de l’absence de Krepin Diatta»

CM 2018 : Voici la liste de 23 joueurs convoqués par Aliou Cissé

LA COUPE DU MONDE 2018: la composition des groupes

Voici la pré-liste de 35 lions d’Aliou Cissé


Boomerang: Bambaly en rouge

Boomerang: Marche

Boomerang: Affliction

Boomerang: Pare-feu

Boomerang: Exigence nationale

Boomerang: Continuité dans l’incohérence

Boomerang: Endurance

Boomerang: Le poison

Boomerang: ​Fil du rasoir

Boomerang: Contournement