jotaay

TRANSPORT URBAIN AU SÉNÉGAL : Dakar Mobilité lève 88 milliards F Cfa pour le premier système de bus BRT 100% électrique en Afrique subsaharienne



TRANSPORT URBAIN AU SÉNÉGAL : Dakar Mobilité lève 88 milliards F Cfa pour le premier système de bus BRT 100% électrique en Afrique subsaharienne

 
 
 
Société sénégalaise détenue par Meridiam, entreprise française indépendante basée à Paris, spécialisée dans le développement, le financement et la gestion de projets d’infrastructures publiques sur le long terme, et le Fonds souverain d'Investissements stratégiques du Sénégal (Fonsis), « Dakar Mobilité » a levé 135 millions d'euros soit plus de 88 milliards F Cfa nécessaires au déploiement du futur réseau de bus électriques BRT de Dakar. La filiale du groupe Agence française de développement Proparco, le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EAIF), ainsi que le Groupe de développement d'infrastructures privées (PIDG TA) (Assistance Technique) et l’Union Européenne (UE) ont uni leurs forces pour obtenir le financement. Cet investissement historique, le premier du genre en Afrique subsaharienne, ouvrira la voie à la mise en place d'un système révolutionnaire de Bus Rapid Transit (BRT) 100% électrique.
 
 
 
Dans sa quête d’une refonte ambitieuse des transports urbains, Dakar s’attaque à de graves problèmes de congestion routière qui contribuent aux problèmes de sécurité routière, aux niveaux élevés de pollution atmosphérique et aux émissions substantielles de gaz à effet de serre. Menée par le Conseil exécutif pour le transport urbain durable (Cetud), cette initiative visionnaire vise à atténuer ces défis grâce à la mise en œuvre d'un système BRT de pointe. Il s’agit ainsi d’un vaste programme de réorganisation du réseau de transports urbains de la capitale sénégalaise. Dès sa mise en service, le système reliera la gare routière Petersen, sur le plateau de Dakar, à ​​la préfecture de Guédiawaye grâce à une flotte de 121 bus, alimentés à 100% à l'électricité. Une première en Afrique subsaharienne.
 
 
 
Financer l’avenir des transports
 
 
 
Pour financer l'équipement du BRT de Dakar, un prêt de 85,4 millions d'euros est accordé à parts égales par Proparco, la filiale privée de l'Agence française de développement, et le Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EAIF), agissant à travers sa société de gestion Ninety-One. Tous deux accordent également à Dakar Mobilité un prêt d'un montant total de 6,4 millions d'euros pour financer le remplacement des batteries des bus à la fin de leur durée d'utilité (huit ans). Deux subventions, l'une accordée par l'Union Européenne (UE) pour 7 M€, l'autre obtenue auprès du PIDG TA pour environ 9 M€, complètent le financement du projet. Les capitaux propres sont apportés par Meridiam et Fonsis.
Le financement de l'Union Européenne fait partie du paquet d'investissements mobilisés dans le cadre de la stratégie européenne Global Gateway, visant notamment à renforcer les connexions intelligentes, propres et sécurisées dans les secteurs du numérique, de l'énergie et des transports, y compris la mobilité urbaine. En promouvant des solutions de mobilité urbaine propre, l’UE s’efforce d’améliorer la qualité de vie des citadins.
Le système BRT deviendra une option de transport majeure dans la zone urbaine de Dakar, avec environ 300.000 passagers/jour voyageant entre la banlieue et le centre-ville. Il couvrira 18,3 km de Dakar, reliant 23 gares et 14 quartiers les plus densément peuplés de la ville du nord au sud, via quatre lignes (une ligne « omnibus » et trois lignes express ou semi-express). Les Dakarois devraient pouvoir utiliser les premiers bus BRT d'ici janvier 2024, avec une disponibilité complète du système prévue avant l'été 2024.
Si l'infrastructure du BRT a été développée sous la responsabilité directe du Cetud, celui-ci a délégué – pour une durée de 15 ans – l'acquisition et la maintenance des véhicules et des systèmes associés, ainsi que l'exploitation du BRT à Dakar Mobilité, société privée de droit sénégalais. Dakar Mobilité est détenue par Meridiam (70%) et Fonsis (30%), le Fonds souverain du Sénégal.
 
 
 
Au-delà du transport : impact socio-économique
 
 
 
Le projet BRT de Dakar est l’un des projets de transition énergétique les plus innovants à ce jour en Afrique. Il contribue à la construction d'un système de mobilité complet, efficace, inclusif, fiable et bas carbone pour le Grand Dakar, avec de nombreux impacts positifs pour les populations dakaroises et sénégalaises :
Le projet Dakar BRT étend son impact au-delà de l'efficacité des transports, prévoyant des contributions substantielles à l'économie locale et à la qualité de vie globale à Dakar. Dakar Mobilité s'est engagé à générer environ 1000 emplois locaux directs grâce à ce projet, en mettant un accent particulier sur l'amélioration de l'accessibilité à l'emploi pour les femmes et en offrant des opportunités de développement des compétences dans les transports publics de masse pour les jeunes.
L'amélioration de l'accessibilité aux zones périphériques du bassin de Dakar devrait créer de meilleures opportunités d'emploi. Dakar Mobilité introduit une stratégie de tarification sociale, réduisant les tarifs jusqu'à 50% pour les personnes défavorisées, rendant ainsi de nouvelles opportunités plus accessibles via le système BRT.
 
 
 
L'inclusivité et la sécurité au cœur
 
 
 
Donnant la priorité à l'inclusivité et à la sécurité, le projet intègre des installations de haute qualité dans les gares et dans les zones adjacentes. Ces installations comprennent des dispositions pour les piétons, un éclairage public le long des itinéraires BRT pour une sécurité accrue, des espaces de bus conçus pour les utilisateurs de fauteuils roulants et des sièges explicitement réservés aux personnes à mobilité réduite.
Parallèlement à la reconfiguration des lignes de bus existantes, le projet Dakar BRT adopte une approche globale du transport urbain. Forte du succès du Train Express Régional (TER), lancé en 2021, cette initiative souligne l'engagement du territoire en faveur des transports durables.
Dakar fait figure de pionnier en mettant en œuvre un système de bus à haut niveau de transport (BRT) entièrement électrique, marquant un pas significatif vers un progrès urbain durable. Ce projet ambitieux, englobant la préservation de l'environnement, le progrès économique et le bien-être social, est sur le point de révolutionner le système de transport de Dakar. Son succès pourrait potentiellement servir de modèle pour le transport urbain durable dans toute l’Afrique subsaharienne.
 
 Sidy Djimby NDAO
 
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Gangrène

En filigrane

Oublier ?

Contrepartie

Circonspection

Aiguillon

Agir

Timing

Valeur sûre

Quid ?



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030