jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Serigne Mansour Sy Jamil recevant Ousmane Sonko: «Nous devons taire nos intérêts crypto-personnels pour ceux de la nation»



Serigne Mansour Sy Jamil recevant Ousmane Sonko: «Nous devons taire nos intérêts crypto-personnels pour ceux de la nation»
 
 
Dans le cadre de ses tournées auprès de ceux qui l’ont soutenu, Ousmane Sonko a rendu visite ce week-end au président du parti Bës du Nakk. A l’occasion, Serigne Mansour Sy Jamil a demandé aux uns et aux autres de taire leurs intérêts crypto-personnels pour ceux de la nation. Pour le marabout politicien, il faut écarter toutes les accusations contre Sonko, libérer tous ceux qui sont en prison et après se réunir autour d’une table pour discuter du pays.
 
Ousmane Sonko était l’hôte de Serigne Mansour Sy Jamil ce week-end. Le président de Bës Du Nakk a salué la posture et le combat de son hôte. «Nous croyons en la pertinence de ton combat, du combat de Pastef. Aussi, il va falloir réunir les conditions pour une jonction dans l’intérêt du pays», fait-il savoir. «Nous devons taire nos intérêts crypto-personnels pour ceux de la nation. L’élite prédatrice a détruit tout ce que nous avons depuis les indépendances. C’est pourquoi il est grand temps qu’on se ressaisisse, faire une pause. Les gosses (ndlr : allusion aux manifestants) nous ont montré le chemin à emprunter. Le président de la République doit s’interroger. Je l'ai toujours exhorté à revoir sa stratégie de management. Et c’est ce que je réitérerai dans cette affaire quand je le verrai. Il faut tout abandonner, écarter toutes les accusations contre Sonko, libérer tous ceux qui sont en prison sans exception et après se réunir autour d’une table pour discuter du pays. Il faut un projet pour transformer le Sénégal. Le peuple ne va plus accepter certaines choses». 
Avec sa double casquette de marabout-politicien, Serigne Mansour Sy Jamil a conseillé les responsables de l’opposition à s’unir autour de l’essentiel pour former un bloc afin de faire face. «La première priorité, c’est le processus électoral. La deuxième, la gestion des ressources naturelles. A l’époque, j’avais conseillé au président de la République d’aller faire du benchmarking au Pérou qui est un pays minier par excellence. Ils ont travaillé au point que cette bénédiction ne s’est pas transformée en malédiction. En 10 ans, ils ont multiplié par trois leur Pib. Le Président n’est jamais majoritaire au parlement péruvien et c’est le parlement qui accepte les contrats», souligne le marabout.
Serigne Mansour Sy s’est aussi félicité du travail fait dans le dialogue national. «Il faut qu’on s’asseye parce qu’on a fait un grand travail dans le dialogue, surtout dans les commissions paix et sécurité et dans la commission de gestion de nos ressources naturelles. Il nous faut reprendre l’ensemble des débats. On a fait un travail formidable au niveau du dialogue de ces deux commissions. Il faut discuter avec tout le monde, toutes les forces vives de la nation. Il y a des hommes très structurés au niveau de la majorité parlementaire. Mais une fois à l’hémicycle, ils sont méconnaissables», semble ne pas comprendre le marabout.
 
 Baye Modou SARR
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Aiguillon

Boomerang: Libertés

Dette

Booemlrang: Alternative

Chimère

Surpassement

Test majeur

Démagogie

Françafrique

Glacis


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale