jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

SORTIE DU PRESIDENT SUR LE «SWEET BEAUTY» Ousmane Sonko compare l’affaire à un Watergate qui mérite de déclencher une procédure en destitution de Macky Sall



SORTIE DU PRESIDENT SUR LE «SWEET BEAUTY» Ousmane Sonko compare l’affaire à un Watergate qui mérite de déclencher une procédure en destitution de Macky Sall
 
«Macky Sall et son complot». C’est ainsi que Ousmane Sonko a intitulé une tribune rendue publique hier, juste après la publication sur Rfi d’un entretien du président de la République, qui y aborde pour la première fois l’affaire dite «OusmaneSonko-Adji Sarr». Dans son texte, le leader de Pastef-Les Patriotes réitère son discours depuis le début de cette affaire : c’est Macky Sall qui est à l’origine de ce complot pour l’écarter de la présidentielle de 2024. Mais déjà, pour Ousmane Sonko, la simple mention de Benno Bokk Yakaar (Bby) suffit au classement de ce dossier et au déclenchement d’une procédure en destitution contre lui, comme ce fut le cas pour le Président Nixon avec l’affaire «Watergate».
 
 
Accordant une interview à Rfi, Macky Sall a abordé l’affaire Ousmane Sonko, allant jusqu’à prononcer le mot «complot».  C’est tout ce que l’opposant attendait. Il s’est aussitôt empressé de sauter sur sa plume pour pondre une tribune dans  laquelle il règle ses comptes avec celui qu’il considère comme son seul interlocuteur. «Complot !», s’exclame-t-il d’emblée, citant le Président Macky Sall qui a lâché le mot et qu’il considère comme le principal instigateur de cette affaire.«Que peut-il dire d’autre lorsque que le Procès-verbal d’enquête de la gendarmerie, étayé par les témoignages et le rapport médical, après avoir écarté toute preuve d’un présumé viol, donne des pistes claires d’un sombre complot politique, maladroitement ourdi ? Que peut-il dire d’autre lorsque sa vaste campagne de désinformation et de terreur n’a pas permis de convaincre l’opinion du mensonge et donner légitimité à son projet de liquidation ?», se demande Ousmane Sonko.
Pour lui, «lorsque, dans un procès-verbal d’enquête de gendarmerie portant sur une affaire fomentée contre son ennemi, il est clairement mentionné l’implication d’un responsable de sa coalition Bby (Benno Bokk Yakaar)?», Macky Sall ne pouvait dire rien d’autre.
En effet, estime-t-il, la simple mention de l’acronyme Bby suffit au classement de ce dossier grossier et au déclenchement d’une procédure en destitution contre lui, comme ce fut le cas pour le Président Nixon avec l’affaire «Watergate».«Que peut-il dire d’autre lorsque son procureur a interrompu l’enquête dès lors que celle-ci s’acheminait vers la piste et la convocation probable dudit responsable de Bby, d’un médecin et d’un avocat cités dans l’affaire ? Que peut-il dire d’autre lorsque l’État, dans une affaire supposée privée, kidnappe et isole la présumée victime, à l’insu même de son père et de sa famille qui sont sans nouvelle d’elle depuis le déclenchement de cette mascarade ?», se demande encore le patriote en chef.
Très en verve, Ousmane Sonko s’adresse directement au chef de l’Etat. «Monsieur Macky Sall, vous ne pouvez convaincre aucun Sénégalais. Tous savent que votre seule compétence, c’est le complot politique contre vos adversaires», lâche l’opposant. Avant de prendre rendez-vous avec les Sénégalais «dans les prochaines heures pour une importante déclaration».
 
Sidy Djimby NDAO
 
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


ALIOU SALL: «On semble valider toutes les caractéristiques d’une République à la périphérie de la République sans que cela n’émeuve nullement»

Boomerang: Intolérance

Boomerang: Aiguillon

Boomerang: Manœuvre

Boomerang: Embellie

Boomerang: Corde raide

Boomerang: Plan serré

Boomerang: Antécédent constant

Boomerang: Economie d’égos

Boomerang: Ritournelle



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures