jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

SIT-IN POUR EXIGER LE DEPART D’ALY NGOUILLE NDIAYE: L’opposition gazée, 23 personnes arrêtées puis relâchées après 20h, Madické Niang se réfugie au Ministère des Mines

Ils n’auront pas le temps de déposer des lettres de protestation au ministère de l’Intérieur, auprès de Son Eminence l’archevêque de Dakar, de l’Association des imams et oulémas et à la médiature de la République. Oumar Sarr et ses camarades de l’Initiative pour des élections démocratiques (IED), qui avaient décidés de braver l’interdiction du préfet de Dakar de tenir un sit-in devant les locaux du ministère de l’Intérieur pour demander le départ de Aly Ngouille Ndiaye, ont été gazés. Et certains parmi eux ont été arrêtés. Parmi eux les députés Decroix et Marie Sow Ndiaye, les «rewmistes» Mbacké Seck et Badara Gadiaga de Rewmi ainsi que plusieurs souteneurs de Karim Wade.



 
 
 
C’était chaud, hier, au centre-ville. L’Initiative pour des élections démocratiques, qui avait fait la promesse ferme de tenir sa manifestation, malgré l’interdiction préfectorale, a tenu promesse de descendre dans la rue. Mais ce n’est pas sans y laisser des plumes. Mamadou Diop Decroix et plusieurs de ses camarades dont la députée Marie Sow Ndiaye, Mbacké Seck de Rewmi ont en effet été arrêtés. Ce n’est qu’après 20h qu’ils seront libres de leurs mouvements.
Il faut dire que rien ne laissait présager cette situation d’arrestations à la pelle, tellement le dispositif mis en place était impressionnant.
A la vue de l’important dispositif policier mis en place devant le ministère de l’Intérieur et environs, tout le monde se demandait comment l’opposition allait réussir à y accéder. Du rond-point Sandaga jusqu’au ministère, toutes les entrées étaient quasiment fermées. Les plus téméraires disaient d’ailleurs que rien n’allait se passer. Mais c’était mal connaître l’opposition, avec sa détermination de manifester.
C’est aux environs de 11h que les choses sérieuses ont commencé. Les militants et responsables qui avaient fait le déplacement ont commencé à montrer le bout du nez, parfois à des endroits très loin du ministère de l’Intérieur où ils s’étaient donné rendez-vous. Ils étaient entre le garage Lat Dior, le ministère des Mines et Sandaga…. Ils ne venaient pas non plus en groupe, mais par deux ou de façon individuelle pour se fondre dans la masse. La police, qui avait investi les lieux avec beaucoup d’éléments en civil ne trouvait aucun problème à les identifier des autres citoyens sénégalais qui étaient en centre-ville pour leurs activités.
 
 
la députée Marie Sow Ndiaye jetée dans le panier à salade
 
Dès qu’un groupe commençait à se former, la police s’approchait pour demander aux uns et autres de se disperser. Le suspense durera jusqu’à ce qu’Omar Sarr, Decroix et d’autres leaders arrivent au rond-point Sandaga. Avant même que ces derniers aient le temps de peaufiner quoi que ce soit, un des policiers en charge du commandement s’approche pour leur parler. Devant leur refus de renoncer au sit-in, la police va vite entrer en action. Les grenades tonnent… C’est le sauve-qui-peut généralisé à Sandaga et environs. Alors qu’elle s’adressait à la presse en marchant, la parlementaire Marie Sow Ndiaye  est interrompue par la police. Deux d’entre eux la tiennent et la conduisent dans leur voiture, malgré l’écharpe de députée qu’elle portait en bandoulière. Sans opposer de résistance, elle les a suivis et est entrée dans la voiture.
 
 
Madické Niang se réfugie au Ministère des Mines
 
 
 
Mamadou Diop Decroix et plusieurs proches de Karim Wade et de Idrissa Seck sont aussi arrêtés. Ils étaient en tout 21. Me Madické Niang était aussi de la partie. En compagnie d’une poignée de personnes, il était du côté en train de marcher quand les grenades lacrymogènes ont commencé à tonner. Ses gardes du corps l’ont immédiatement encerclé et poussé au Ministère des Mines où il est resté jusqu’à ce que les choses se tassent. Jusqu’à quelques heures de la prière du vendredi, hier, il était impossible de respirer en centre-ville ou de se déplacer en voiture. La course-poursuite entre policiers et manifestants dans les coins et recoins du centre-ville, a occasionné un embouteillage monstre.
 
Madou MBODJ
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL


Le ministres rwandais des affaires étrangères, Nwanko Kanu, Bafé Gomis...félicitent les lions

ALIOU CISSE SELECTIONNEUR NATIONAL: «C’est une victoire méritée, mais il n’y a pas d’euphorie»

Mbaye Niang homme du match, Khadim Ndiaye impérial, Sadio Mané au service du collectif, la paire Koulibaly-Sané, la grande satisfaction...

La première Dame en jean et haut pour supporter les lions

Aliou Cissé: "Sadio mané est unique. Il n'y a pas de plan Lewandowski"

SENEGAL-POLOGNE A 15H GMT AU STADE DE SPARTAK DE MOSCOU: les lions prets a rugir devant Macky

Un arbitre de Bahreïn au sifflet de Sénégal-Pologne

PAPE ALIOUNE NDIAYE MILIEU DE TERRAIN DES LIONS «Battre la Pologne pour la confiance et la fraicheur mentale »

Mbaye Niang s’est «fait tout petit» avec le Sénégal

MONDIAL: Les Lions débarquent en caftan


Boomerang: Messi mais non

Boomerang: Rester concentré

Boomerang: Mbarawacc !

Boomerang: Caramba !!!!

Boomerang: 1ère défaite

Boomerang: Dérivatif

Boomerang: Maktoub

Boomerang: Fair-play

Boomerang: Cagnotte

Boomerang: Consensus