jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Reprise du dialogue "de sourds national aujourd'hui: le FNR boycotte, les FDS dénoncent une comédie



Reprise du dialogue "de sourds national aujourd'hui: le FNR boycotte, les FDS dénoncent une comédie

 
Le dialogue politique continue à faire couler beaucoup d’encre. Si certaines têtes de l’opposition vont répondre à l’appel du chef de l’Etat, pour d’autres, il n’en est pas question. Et c’est le cas des Forces démocratiques du Sénégal. Pour ces dernières, ce dialogue n’est rien d’autre qu’une farce teintée d’une volonté du chef de l’Etat de discréditer et d’humilier les candidats qui n’avaient pas reconnu sa victoire. Les camarades de Babacar Diop demandent par la même occasion à l’opposition de ne pas participer à ce dialogue. 
 
 
 
 
Le dialogue politique initié par le chef de l’Etat ne verra pas la participation des Forces démocratiques du Sénégal. «Il n’y a aucun élément factuel nouveau depuis la fin du scrutin présidentiel qui doit amener l’opposition à revoir sa position», affirment les camarades de Babacar Diop. Pour ces derniers, il n’y a absolument rien qui pourrait motiver l’opposition à tendre la main au Président pour un dialogue politique. «Khalifa Sall est toujours en prison. Karim Wade vit encore en exil. Aly Ngouille Ndiaye est jusqu’à maintenant le ministre de l’Intérieur. Pire, les fonctionnaires politisés du ministère de l’Intérieur viennent d’insulter l’opinion publique dans un document rendu public pour répondre au livre blanc de la Coalition Idy 2019 : ‘’Le scrutin du 24 février 2019 est un modèle de transparence et de sincérité’’». 
Ce dialogue, d’après les Forces démocratiques du Sénégal, n’est rien d’autre qu’une farce qui prouve la mauvaise foi du chef de l’Etat. «Ce pseudo-dialogue politique est un jeu de dupes, une comédie qui annonce une nouvelle saison de reniements et de mensonges politiques. Macky Sall est incapable de respecter sa parole. Il ne connait que le rapport de force», explique-t-il.
 
 
 
«L’opposition inconséquente dans son attitude, ambiguë dans sa ligne et incohérente dans sa démarche»
 
 
Avant d’ajouter : «Macky Sall ne peut pas appeler à un dialogue au lendemain d’une révision constitutionnelle unilatérale, sans consulter les acteurs de la vie politique. Nous doutons sérieusement de la bonne foi de Macky Sall. Il a la volonté manifeste de discréditer et d’humilier les candidats qui avaient refusé de reconnaître son élection». Babacar Diop et ses amis n’ont pas manqué de tirer sur l’opposition. Pour eux, leurs agissements font douter de leur bon sens politique. «L’opposition est inconséquente dans son attitude, ambiguë dans sa ligne et incohérente dans sa démarche. Elle se trompe lourdement. Cette fois-ci, les conséquences risquent d’être fâcheuses. En vérité, l’opposition a perdu le nord depuis la publication des résultats du scrutin du 24 février 2019».
Pour une efficacité du dialogue, des conditions devraient, d’après le groupe de Babacar Diop, au préalable être remplis. «Nous exigeons la libération de Khalifa Sall, le retour au pays des exilés politiques, la démission d’Aly Ngouille Ndiaye du ministère de l’Intérieur avant de parler d’un quelconque dialogue. Il n’y aura pas de vrai dialogue politique tant que ces conditions ne seront pas remplies. Aussi, le dialogue politique ne devrait pas seulement et exclusivement concerner les acteurs politiques. Il doit être inclusif, en prenant en compte l’avis de tous les citoyens qui le veulent».
Les Forces démocratiques du Sénégal exigent par ailleurs que le chef de l’Etat s’inspire du modèle de 1992. «C’est pourquoi Fds exigent aussi la mise en place d’une commission cellulaire sous l’égide de la Cedeao et de l’Union africaine, avec des personnalités indépendantes et équidistantes des partis politiques. Il appartiendra à la commission cellulaire de proposer des termes de référence, de définir la méthodologie de travail pour un dialogue constructif pouvant fonder un consensus sur les règles de la compétition électorale».
 
 
 Khadidjatou DIAKHATE
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Hélicoptères

Boomerang: Repérage

Boomerang: Jeu de dupes

Boomerang: Feu du ciel

Boomerang: Pis-aller

Boomerang: Version

Boomerang: Bouillonnement

Boomerang: Futé

Boomerang: Voilée violée

Boomerang: Rentrée