jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

RALLIEMENT D’ABDOULAYE BALDE A LA MAJORITE PRESIDENTIELLE: Ce qu’en pensent les Ziguinchorois



RALLIEMENT D’ABDOULAYE BALDE A LA MAJORITE PRESIDENTIELLE: Ce qu’en pensent les Ziguinchorois
 
L’inattendu ralliement d’Abdoulaye Baldé à la majorité présidentielle est au centre de tous les débats ce week-end à Ziguinchor. Si certains le trouvent normal, d’autres, par contre, sont en colère contre le député-maire pour lequel ils se sont battus toutes ces années. Aussi, refusant d’être des bétails électoraux, ils entendent rester constants et se battre avec la même détermination pour le départ du Président Macky Sall au soir du 24 février.
 
Ceux qui croyaient dur comme fer à la parole de Abdoulaye Baldé et à son ambition de se présenter à la présidentielle au point de parrainer sa candidature ont eu un week-end douloureux. En effet, après avoir déclaré sa candidature, lancer le processus de parrainage, adhérer à la proposition de Me Mame Adama Guèye…, le maire de Ziguinchor a fait une volte-face à 180° pour décider de soutenir la candidature de Macky Sall, celui-là même qui ne cesse de l’humilier depuis 2012 en le trainant en justice et en le traitant de voleur. Ce ralliement de Baldé laisse un goût amer à certains militants de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) qui ont juré que pour rien au monde ils ne le suivront dans le nouveau chemin qu’il a emprunté. «C’est Baldé lui-même qui nous a appris à nous opposer et à nous battre pour le changement. Depuis la création de l’Ucs, nous nous battons pour la candidature de notre candidat Abdoulaye Baldé et pour le changement au soir du 24 février. Donc, on ne peut pas rester jusqu’à  quelques encablures seulement de cette présidentielle pour que le maire Abdoulaye Baldé change de veste. On ne peut pas l’accepter. De toutes les façons, nous allons participer à cette présidentielle à notre manière en soutenant un autre candidat», laisse entendre Seckou Konté, militant de l’Ucs.
Embouchant la même trompette, Abdou Fall de soutenir qu’avec ce ralliement, le député-maire de Ziguinchor met en jeu sa carrière politique. «Il n’a pas respecté sa parole. Car, depuis quelques années, nous travaillons pour la candidature de l’Ucs à la présidentielle. Voilà que Baldé a tout remis en cause, en soutenant la candidature de Macky Sall», déplore M. Fall. Qui balaie d’un revers de main la rumeur selon laquelle  c’est toute la base qui a donné mandat à Abdoulaye Baldé de soutenir le candidat de Benno Bokk Yakaar.
 Toutefois, pour certains responsables de l’ex-candidat de l’Ucs, il n’y a rien de surprenant dans le ralliement de M. Baldé. Selon Fakéba Bodian, «tout a été concerté, préparé et ficelé à la base». M. Bodian a fait savoir qu’il ne s’agit pas d’un problème de parrainage qui a empêché Abdoulaye Baldé de se présenter à la présidentielle. A l’en croire, «c’est juste un problème de moyens financiers et de temps pour mieux se préparer». Et d’ajouter : «Abdoulaye Baldé n’a pas abandonné sa volonté de se présenter pour la présidentielle de 2024». Pour son camarade de parti, Amadou Pio Diatta, membre fondateur de l’Ucs, c’est à l’issue d’un large consensus que la décision a été prise de rallier la majorité présidentielle. «Nous avons décidé de façon unanime de répondre à la main tendue du Président Macky Sall. Il a plusieurs fois fait appel à Baldé pour qu’il le soutienne à la présidentielle».
 
Ahmet COLY


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Péremption

Boomerang: Pluie acide

Boomerang: Coup de Trafalgar

Boomerang: Partir

Boomerang: Mano a mano

Boomerang: Mille écueils

Boomerang: Exceptionnel

Boomerang: Jugement de Salomon

Boomerang: Héritage

Boomerang: Mission remplie