jotaay

PROTECTION DE L’ECONOMIE NATIONALE ET LUTTE CONTRE LE CRIME ORGANISE : La Douane met fin à une exploitation frauduleuse de ressources minières à Kédougou.

Dans le cadre de sa double mission économique et sécuritaire, la Douane sénégalaise vient de mettre fin à une entreprise de pillage de ressources minières dans la région de Kédougou.



PROTECTION DE L’ECONOMIE NATIONALE ET LUTTE CONTRE LE CRIME ORGANISE : La Douane met fin à une exploitation frauduleuse de ressources minières à Kédougou.
Les soldats de l’Economie ont, en effet, procédé à l’arrestation, en fin de semaine dernière, de 7 individus de nationalité étrangère, pour importation en contrebande de machines, utilisation frauduleuse d’engins mécaniques et exploitation clandestine de minerais.

Lesdits individus ont, par leurs soins, aménagé un site d’orpaillage clandestin sur la berge de la Falémé à hauteur du village de Guémédié, commune de Médina Baffé, département de Saraya, dans un triangle non loin des frontières avec la Guinée et le Mali dans la région de Kédougou.

Sous la supervision du Chef de Subdivision, Mamadou Aliou DIALLO, les agents de la brigade mobile de Kédougou ont mené avec tact et professionnalisme l’opération. Cette dernière a duré de la nuit du jeudi 19 décembre 2019 au vendredi 20 décembre 2019 en milieu de journée dans le site d’exploitation dénommé SEKOLA. Le lieutenant Sandoh MARONE et ses éléments ont saisi du matériel composé notamment d’une (01) pelleteuse excavatrice et de dix-huit (18) dragues servant à l’exploitation d’or.

Cette activité illégale d’exploitation de minerais constitue une atteinte grave au patrimoine national.  En outre, les personnes interpelées utilisent des produits nocifs, ce qui constitue un réel danger pour l’environnement et les populations d’autant plus que lesdits produits se retrouvent dans les eaux du fleuve et dans les terres environnantes détériorant du coup leur qualité.

Les 7 prévenus ont été déférés. L’enquête suit son cours en relation avec le parquet de Kédougou et les services habilités à évaluer le préjudice environnemental et minier.
 
 
 
 
 
 
Autres articles


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Terres neuves

Boomerang: Rebuts

Boomerang: 2,5 millions de cas

Boomerang: Sous le boisseau

Boomerang: Dessillement

« Malheur à qui prend ses sandales,quand les haines et les scandales tourmentent le peuple agité ! »

boomerang: Martel en tête

Boomerang: «Xalwa»

Boomerang: Théologien de la libération

Boomerang: Poumon




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures