jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

PROJET DE DECOUPAGE ADMINISTRATIF La Ld Debout tire sur l’Etat et parle de stratégie électorale



PROJET DE DECOUPAGE ADMINISTRATIF  La Ld Debout tire sur l’Etat et parle de stratégie électorale
 
C’est le 6 mai dernier que le chef de l’Etat  a annoncé la révision du découpage administratif de certaines circonscriptions de la région de Dakar. Et depuis lors, cette annonce ne cesse de faire couler de l’encre. L'appréciation de la Ld Debout sur le projet de découpage administratif est claire. Il s’agit d’une stratégie pour donner moins de chance aux opposants lors des prochaines élections locales.
 
 
 
«Ce saucissonnement, loin d'obéir au principe de cohérence territoriale, va provoquer un désordre et un chamboulement dans les collectivités visées», soutient la Ld Debout
Et, pour Cheikh Guèye et ses camarades, ce découpage qui est juste politique ne sera pas sans conséquence. Et les opposants seront les principales victimes dans ce projet administratif.
«La logique de la dynastie au pouvoir est claire : tailler une carte électorale en sa faveur, au gré de ses intérêts du moment, et barrer la route à des collaborateurs devenus trop gênants. C'est pourquoi, l'opération est conduite de manière clandestine, sans débat ni consultation, et suivant des procédures opaques, en négation de la transparence et du respect des citoyens. Partout, les populations ont opposé un rejet catégorique et organisé la résistance à ce projet malsain et antidémocratique», dit la Ld Debout.
Une consultation avec l’ensemble des parties prenantes est la première carte à poser pour impliquer toute la population. Et par conséquent, la Ld exhorte tout d’abord l’Etat à l’arrêt immédiat de toute la procédure de découpage et de débuter par une concertation nationale.
«Ld Debout recommande au gouvernement de jouer la carte de la transparence, notamment par la consultation des citoyennes et citoyens, la société civile, ainsi que des partis politiques et rappelle qu'il s'agit là d'une exigence de bonne gouvernance dont aucun gouvernement sérieux ne doit chercher à se soustraire», laisse entendre les camarades de Cheikh Guèye et de Pape Sarr. Qui poursuivent : « Ld Debout exhorte le gouvernement à suspendre immédiatement ces opérations clandestines, et surtout à accorder une écoute attentive aux demandes légitimes des populations».
 
Khadidjatou DIAKHATE
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Aiguillon

Boomerang: Libertés

Dette

Booemlrang: Alternative

Chimère

Surpassement

Test majeur

Démagogie

Françafrique

Glacis


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale