jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

POUR POUVOIR BÉNÉFICIER DE LA SUITE PRÉSIDENTIELLE DE L'HÔTEL LAGON 2 DE MBOUR Saliou Faza Mbaye et Mouhamadou Lamine Seck se sont fait passer pour le fils du président de la République et celui d'Idrissa Seck



POUR POUVOIR BÉNÉFICIER DE LA SUITE PRÉSIDENTIELLE DE L'HÔTEL LAGON 2 DE MBOUR  Saliou Faza Mbaye et Mouhamadou Lamine Seck se sont fait passer pour le fils du président de la République et celui d'Idrissa Seck
 
En voulant bénéficier de la suite présidentielle de l'hôtel Lagon 2, Saliou Faza Mbaye et Mouhamadou Lamine Seckse sont fait passer respectivement pour le fils de Macky Sall et celui d’Idrissa Seck. Mais ils ont payé cher leur acte. Car, ils ont été condamnés hier à 1 mois de prison ferme par le juge des flagrants délits de Dakar, pour association de malfaiteurs, escroquerie, usurpation d'identité et filouterie d'aliments.
 
 
 
Il faut être téméraire pour oser faire ce que ces trois jeunes garçons, qui seraient des amis d’Ibrahima Sall, fils du président de la République ont imaginé. En effet, pour bénéficier de la suite présidentielle et des faveurs de l'hôtel Lagon 2sis à Mbour, Saliou Faza Mbaye et Mouhamadou Lamine Seck se sont fait passer pour les fils de MackySall et Idrissa Seck. Ils étaient en compagnie de leur Cheikh Amadou Mbaye. Ainsi, ils sont tranquillement allés se la couler douce dans cet hôtel où ils ont été bien accueillis et bien servis. Car, c'est une suite privée de 300 m2 qui dispose d'un jardin et d'une piscine privée qui a été mise à leur disposition. Mais, lorsqu'il s'est agi de payer les factures, ils se sont dérobés. Ce qui a étonné les responsables de l’hôtel. Et pour vraiment s'assurer qu'il était vraiment le fils du chef de l'État, ils ont contacté la présidence de la République. Coup de théâtre, il s'est avéré que tout ce qu'ils ont dit était faux. C'est dans ces circonstances qu'ils ont été interpellés.
 
 
Aminata Diop, la commerciale de l'hôtel Lagon 2, raconte le déroulement des faits
 
Inculpés pour des faits d'association de malfaiteurs, d'escroquerie, d'usurpation d'identité et de filouterie d'aliments, ils ont étérenvoyés hier en jugement devant la barre des flagrants délits de Dakar. Ayant été ris dans les faits, ils ont reconnu les faits. Aminata Diop, la commerciale de l'hôtel Lagon 2, charge. «J'ai reçu un appel pour une réservation. La personne au bout du fil m'a dit qu'il était Ibrahima Sall, fils du chef de l'Etat. Il m'a dit qu'il ne fallait pas que je dise que le fils du Président était là. Lorsque je lui ai demandé de déposer son passeport, il m'a dit au téléphone qu'il ne pouvait pas parce que c'est un passeport américain qu'il détenait puisqu'il venait juste de rentrer de voyage des Usa. Ce que le directeur lui a accordé lorsque je suis allée m'en ouvrir à lui. Pour éviter la longue attente à la réception, on fait cela pour les personnalités. Ils occupaient une suite de 300 m2 avec un jardin et une piscine privée. C'est une facture de 1.512.000 F Cfa. En fait, je leur ai appliqué les tarifs de la présidence. C'est moi qui m'occupe des dossiers de la présidence et d'autres ministères, c'est pour cela qu'on m'a passé l'appel. Quand ils sont arrivés, SaliouFaza Mbaye s'est présenté comme le fils du président de la République, Ibrahima Sall. Quant à Lamine Seck, il s'est présenté comme le fils d’Idrissa Seck», dit la dame. Mais quelle ne fut sa surprise à la fin de leur séjour. «Au moment de partir, j'ai senti qu'ils ne pouvaient pas payer la note. Et sur ordre du directeur de l'hôtel, j'ai appelé la présidence».
 
 
 
Curiosité dans le dossier : les factures payées par la Présidence sur demande de… Ibrahima Sall, fils du Président
 
 
Faisant ses réquisitions le procureur, Malick Dia a demandé la relaxe de Cheikh Amadou Mbaye et la peine de deux ans dont 2 mois ferme contre Mouhamadou Lamine Seck et Saliou Faza Mbaye. Les avocats de la défense Mes Cheikh Ndiaye, Borso Pouye, Adnane Yakhya et Cie ont,quant à eux, demandé la relaxe pure du trio. «Pour la filouterie d'aliments, les faits démontrent que tous les services dont ils ont bénéficié ont été payés par la présidence de la République. Ce, après l'intervention du fils de Macky Sall, Ibrahima Sall. Et si ce n'était ça, ils allaient tomber dans la filouterie. C'est vrai qu'ils sont amis au fils du Président mais cette note impayée a été soldée par la présidence sur demande de Ibrahima Sall», a fait observer Me Ndiaye. Au terme des débats, le juge a suivi le parquet en relaxant purement Cheikh Amadou Mbaye avant de condamner Mouhamadou Lamine Seck et Saliou Faza Mbaye à 2 ans dont 1 mois ferme.
 
Fatou D. DIONE
 
 
 
 
 
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


ALIOU SALL: «On semble valider toutes les caractéristiques d’une République à la périphérie de la République sans que cela n’émeuve nullement»

Boomerang: Intolérance

Boomerang: Aiguillon

Boomerang: Manœuvre

Boomerang: Embellie

Boomerang: Corde raide

Boomerang: Plan serré

Boomerang: Antécédent constant

Boomerang: Economie d’égos

Boomerang: Ritournelle



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures