jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
SERIGNE BABACAR SY EN REMET UNE COUCHE «Chacun a sa part de vérité à dire, et à dire à qui de droit ; mais je ne suis pas contre un gouvernement» Nigéria - Yahaya Sharif-Aminu condamné à mort pour blasphème: Le chanteur a déclaré dans une chanson que Baye Niasse «était plus grand que le prophète Muhammad» HABIB AIDARA sur la rupture du contrat de AKILEE: «nous sommes totalement en phase avec le DG de la SENLEC» BABA TANDIAN OFFRE UN IMAC à «LES ÉCHOS» ET ASSèNE SES VéRITéS «je demande à mon marabout, mon ami, mon voisin Serigne Moustapha Sy de condamner cet acte de barbarie» MOUNDIAYE CISSE, SOCIETE CIVILE SUR LA GESTION DU COVID-19 «L’Etat doit discuter avec les khalifes généraux pour revoir l’organisation du Magal, du Gamou…» Revue De Presse du 5 Aout 2020 avec Ahmed Aidara CATEGORISATION DES ETABLISSEMENTS PENITENTIAIRES: Différence entre Maisons d’arrêt, Maisons d’arrêt et de correction, Camps pénaux et Maisons de correction LAMINE FATY, DIRECTEUR GENERAL DE LA CONFEDERATION AFRICAINE D’ATHLETISME «Word Athletics a décidé de mettre en place un fonds de soutien à l’athlétisme» COLONEL JEAN BERTRAND BOCANDE, patron de l’Administration pénitentiaire:«Dans une corporation, certains, dans des moments de faiblesse, peuvent exprimer autrement leurs émotions. Mais le personnel est à féliciter» Touba : Ces facteurs qui favorisent la circulation des armes
jotaay

INDISPOSÉ PAR LES SORTIES DE SON MINISTRE CONSEILLER: Macky Sall inaugure l’acte 1 de sa riposte et lâche ses étudiants sur «l’égaré» Moustapha Diakhaté



INDISPOSÉ PAR LES SORTIES DE SON MINISTRE CONSEILLER: Macky Sall inaugure l’acte 1 de sa riposte et lâche ses étudiants sur «l’égaré» Moustapha Diakhaté
 
 
 
C’est connu, en politique, toute attaque appelle une riposte et quand on donne des coups, on doit s’attendre à en recevoir. Moustapha Diakhaté le sait. Le pouvoir a décidé de s’en prendre à l’ancien patron de la majorité parlementaire. C’est le Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) qui tire le premier sur Diakhaté.
 
 
 
On s’y attendait, c’est finalement arrivé. Et comme pour confirmer «Les Échos» qui a annoncé la couleur hier, le régime a décidé de lâcher ses «bêtes» aux trousses du membre «égaré» Moustapha Diakhaté. Dans ce qui semble parti pour être un haro sur le camarade dissident, ce sont les jeunes qui s’y collent en premier. Dans ce jeu, c’est un communiqué du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer), signé par son Coordonnateur national, Abdoulaye Diagne, qui envoie les premiers missiles. 
Dans leur texte, les élèves et étudiants camarades du chef de l’Etat constatent que «depuis quelques temps, M. Moustapha Diakhaté́ se signale par des attaques répétées contre le président de la République et son gouvernement, en contradiction flagrante avec la ligne défendue par le parti». Le Meer de poursuivre qu’il apparait clairement dans ses différentes expressions publiques, que M. Diakhaté́ ne partage plus la ligne directrice de leur formation politique, «encore moins les positions et les idéaux que nous défendons», ajoutent-ils. «Notre désolation est profonde devant le cynisme, la délation, le chantage et l’ingratitude sans limites dont il fait montre en permanence, en se servant de la presse pour formuler des avis contraires à la parole officielle, sous le prétexte d’une démocratie interne dont il n’a jamais cru et en fait une interprétation erronée», fustigent les sauvageons du parti du Président Macky Sall.
 
 
Les étudiants montrent la porte de sortie à Diakhaté
 
 
Disant que, par ces actes posés, l’ancien chef de Cabinet du président de la République viole les textes de leur formation, les jeunes camarades de Macky Sall notent qu’on ne peut pas se revendiquer d’une formation politique et afficher publiquement tous les jours son désaccord sur ses orientations. «Nous nous indignons de ce comportement irresponsable, irrespectueux et déloyal, qui se démarque de toute éthique et de toute discipline de parti», pestent-ils encore. «C’est pourquoi nous invitons Moustapha Diakhaté́ à prendre ses responsabilités, s’il est vrai qu’il est encore dans une posture qui intègre morale et éthique. Le moment est venu pour lui de tirer les conséquences de ses nombreuses déviances pour que l’opinion nationale et internationale soit édifié pour de bon», croient-ils savoir.
A défaut, ils interpellent le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr afin qu’«il prenne ses responsabilités pour assainir un climat interne qui commence à entamer la crédibilité et l’image du parti».
 
 Sidy Djimby NDAO
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Maladresse

Boomerang: Sputnik

Pouvoirs

Causalité

Gargantua

Boomerang: Coup de Jarnac

Boomerang: Radio Cancan

Boomerang: Rest in peace

Boomerang: Alternative

Boomerang: Unisson




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures