jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
LOI D’AMINISTIE POUR TOUTE PERSONNE CONCERNEE : Me Ciré Clédor Ly met la pression sur Ousmane Diagne et exige la libération des détenus politiques dès ce week-end 30 ANS DU GENOCIDE DES TUTSIS AU RWANDA : L’ambassade du Rwanda au Sénégal ressuscite les souvenirs douloureux de cent jours de massacre et magnifie le capitaine Mbaye Diagne POUR UNE GESTION COLLEGIALE DES AFFAIRES DE LA CITE : Ousmane Sonko demande à leurs alliés de tout faire pour éviter au Président Diomaye la solitude vécue par le Président Sall GOUVERNEMENT AU SERVICE DU BIEN-ÊTRE PRIMORDIAL DES SÉNÉGALAIS : Le Pm annonce la couleur, des ministres donnent le ton JUSTICE, INTÉRIEUR ET FORCES ARMÉES : Un ancien Cemga, un ancien Haut Comgend et un Procureur aux manettes des ministères de souveraineté DISCOURS A LA NATION:La Communauté africaine note Bassirou Diomaye Faye ABROGATION DU DECRET PORTANT DERNIERES MESURES DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE : Bassirou Diomaye Faye retire le poste de Premier président de la Cour suprême à Abdoulaye Ndiaye 🇸🇳 SPÉCIAL 4 AVRIL | CÉRÉMONIE DE LEVÉE DES COULEURS DÉBUT DU MAGISTERE DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Ousmane Sonko, nommé Premier ministre, prévient qu’il s’agira de servir et pas se servir MAMADOU BADIO CAMARA AU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE :«A l’heure où surgiront les inévitables tentations du pouvoir, l’ivresse de la puissance, (…), il faudra se souvenir de la main de Dieu…»

ESCROQUERIE PRESUMEE A YEUMBEUL COMICO :Deux représentants indépendants de l’entreprise Qnet arrêtés



ESCROQUERIE PRESUMEE A YEUMBEUL COMICO :Deux représentants indépendants de l’entreprise Qnet arrêtés

 
 
 
La police de Yeumbeul Comico a procédé à l’arrestation de deux individus qui se faisaient passer pour des représentants de l’entreprise dénommée Qnet. Ces derniers sont poursuivis pour escroquerie présumée via ladite entreprise.
 
 
 
Babacar B. a laissé des plumes dans sa collaboration avec deux supposés représentants indépendants de l’entreprise dénommée Qnet. Qui ont failli le saigner à blanc.
 
Babacar veut un boulot moins fatigant et verse 165.000F
 
A la recherche d’un bon boulot et rapportant gros, Babacar prend l’attache des nommés Arfang B. et Absa N. Qui lui déclarent travailler pour le compte de l’entreprise Qnet et affirment être dans les dispositions de satisfaire sa requête. Babacar saute au plafond et se voit déjà dans la peau de son nouveau statut. Sachant que leur proie vient de mordre à pleines dents à l’hameçon, Arfang et Absa passent à l’acte 2 du plan et réclament la somme de 400.000 francs Cfa pour gérer l’affaire.
 
Il découvre la supercherie et active la police 
 
Sans arrière-pensée, Babacar réunit toutes ses économies et se retrouve avec la somme de 165.000 francs Cfa. Il câble ses partenaires d’affaire et leur remet l’argent. Avant de prendre l’engagement de solder le reliquat. Mais, en agissant de la sorte avec ceux-ci, il ignore qu’il vient de se jeter dans la gueule du loup ; un miroir aux alouettes. Car, depuis lors, les deux collègues sont devenus introuvables et injoignables. Voyant qu’il s’est fait avoir, Babacar file droit au commissariat d’arrondissement de Yeumbeul Comico et dépose une lettre-plainte contre les deux individus.
 
Les deux présumés escrocs tombent
 
 
Informé, le commissaire Cheikh Ahmed Tidiane Diallo, chef de service du commissariat, prend l’affaire en main et instruit la lettre-plainte. Il lâche ses éléments de la brigade de recherche, qui lancent la chasse à l’homme contre les deux présumés escrocs via l’entreprise Qnet et parviennent à leur mettre le grappin dessus. Ils les jettent dans la fourgonnette d’intervention et les conduisent au commissariat pour les besoins de l’enquête préliminaire.
 
Les sous volés serviraient à alimenter l’entreprise
 
Cuisinés par les enquêteurs, Arfang B. et Absa N. avouent tout. Ils confirment la déposition sur procès-verbal du plaignant et déclarent toutefois être des représentants indépendants de l’entreprise en question. Quid de l’argent versé par le plaignant ? Arfang parle de système dans lequel tous les sous captés auprès de leurs proies sont immédiatement reversés dans le circuit de fonctionnement de l’entreprise, dont la direction serait établie en Malaisie.
Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue. Et devraient être présentés incessamment devant le procureur de la République de Pikine/Guédiawaye pour les griefs retenus contre eux.
 
Vieux Père NDIAYE
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Les trois « J »

Démackysation

Le Maodo ressuscité

De l’ombre à la lumière

Exception

Ultime bavure

Cuvée

Prompteur

Maturité

Sprint final



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030