jotaay

APR PARCELLES ASSAINIES Amadou Ba et Mbaye Ndiaye enterrent la hache de guerre



APR PARCELLES ASSAINIES Amadou Ba et Mbaye Ndiaye enterrent la hache de guerre
 
Après leurs échanges houleux lors de l’assemblée générale des femmes de l’Apr, Mbaye Ndiaye et Amadou Ba se sont finalement retrouvés samedi autour de l’essentiel. Les deux responsables ont ainsi offert à leurs militants et sympathisants  une entrée symbolique à la conférence religieuse organisée par le réseau des femmes And Liguey. Pour Mbaye Ndiaye, le choix du candidat aux élections  locales doit revenir au Président Macky Sall, mais cela ne doit pas entraîner une division en leur sein.
 
 
 
Avancer au milieu de la foule surexcitée, main dans la main, c’est le spectacle que Mbaye Ndiaye et Amadou Ba ont offert samedi à leurs militants lors de la conférence religieuse du réseau And Liguey.  Les deux responsables apéristes semblent enfin enterrer la hache de guerre. Et le discours de Mbaye Ndiaye appelant à l’unisson le démontre assez bien. Pour le ministre d’Etat, il ne doit y avoir de scission dans leur camp, surtout à la veille de ces élections locales. «Le camp du Président Macky Sall n’a pas besoin de division. Nous devons travailler ensemble et faire confiance au Président Macky Sall. C’est la raison pour laquelle je dis que personne ne doit se considérer comme candidat à ces prochaines élections», a fait savoir Mbaye Ndiaye.
Pour lui,  le choix revient au Président Macky Sall. «Le candidat, c’est le Président Macky Sall qui doit le désigner. Nous devons travailler pour que cette désignation s’accompagne de victoire. Donnons-nous la main, il n’y a pas de place à la division. Chacun de nous peut espérer et doit espérer jouer un rôle important parce que la responsabilité de la réussite aux Parcelles Assainies pèse sur l’épaule de chacun de nous», déclare l’ancien ministre de l’Intérieur. 
 
 
«Personne ne doit se considérer comme candidat à ces prochaines élections»
 
Poursuivant, Mbaye Ndiaye estime qu'au-delà de lui et l’ancien ministre des Finances, aucun problème ne devrait exister avec Moussa Sy aussi. «Entre Amadou Ba, Mbaye Ndiaye, Moussa Sy qui nous a rejoints, il n’y a pas de place à la division. La décision restera au Président Macky Sall, mais ce que nous devons faire à notre niveau, c’est de mouiller le maillot, descendre à la base», dit-il avant de magnifier le travail des femmes.  «Il faut que le Président Macky Sall sente qu’aux Parcelles Assainies il n’y a pas de problème et il n’y en aura pas», conclut Mbaye Ndiaye. 
 
Ndèye Khady DIOUF
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Souk

Boomerang: Désobéissance civile

Boomerang: Pipeau

Sous la tente

Boomerang: Agendas

Boomerang: Bras de fer

Boomerang: Que faire ?

Suspens

Transformer

Bommerang: Prêche


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures