jotaay

VIDEO - ALIOU CISSÉ SE VEUT AMBITIEUX : « ON NE SERA PAS ATTENTISTE, ON NE L’A JAMAIS ÉTÉ ! »



À croire que le vice-champion d’Afrique n’a aucune raison de craindre le champion sud américain et sa redoutable armada offensive. Ce lundi, en regroupement à Paris d’où les Lions vont rejoindre Singapour, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, a donné des assurances sur son plan de jeu pour le match amical face au Brésil, le 10 octobre prochain. Au micro de l’envoyé spécial du groupe EMEDIA Invest, Aliou Cissé a promis que son équipe ne sera pas attentiste : « On ne l’a jamais été. Il est important de trouver l’équilibre. mais l’important, au-delà du résultat, ce sera le contenu. De pouvoir exister face à des équipes comme ça qui sont très talentueuses, qui n’ont pas besoin d’avoir dix occasions pour marquer un but. »
Aux yeux du technicien sénégalais, il ne s’agira pas de créer un plan anti-Neymar mais plutôt de garder son identité. La clé du match pour les Lions ? Aliou Cissé semble avoir sa petite idée derrière la tête et les consignes qu’il compte délivrer à ses protégés : « Ne pas faire d’erreurs individuelles, être très vigilants sur les coups de pieds arrêtés, surtout garder notre identité, ce que nous sommes, être capables de mettre en place notre jeu, de récupérer les ballons, de jouer très haut s’il le faut et parfois si le jeu le demande, parce que l’adversaire nous fait reculer, de garder un bloc compact derrière. »
Convaincu que l’équilibre sera important dans ce match, le sélectionneur des "Lions" promet que malgré l’adversaire de taille qui se dressera face aux siens, le 10 octobre prochain au stade national de Singapour, il n’y aura pas de consignes pour défendre tout le match. Il se veut plus ambitieux. « Ce n’est pas intéressant (de défendre pendant 90 minutes). Ce n’est pas ce qu’on recherche. Nous recherchons à causer énormément de problèmes à cette équipe brésilienne en restant fidèle à notre philosophie, c’est à dire jouer », dit-il. Il affirme également que le fait que l’adversaire arrive avant le Sénégal sur les lieux du match ne devrait pas constituer de handicap. « Les Brésiliens sont arrivés en ordre dispersés à Singapour, nous y serons demain matin (mardi) tout en ayant une séance ici sur place (Paris). C’est du pareil au même. »


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Souricière

Boomerang: Condition humaine

Boomerang: Fausseté

Boomerang: Crédibilité

Boomerang: Priorité

Boomerang: Compétences

Boomerang: Cadeau empoisonné

Boomerang: Speech

Boomerang: Basta !

boomerang: Cambriole




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures