jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

UTILISATION FRAUDULEUSE DU CV D’UN EXPERT: Moustapha Lo de Diama Technologie et l’exclut de toute procédure de marché pour 8 mois



UTILISATION FRAUDULEUSE DU CV D’UN EXPERT: Moustapha Lo de Diama Technologie et l’exclut de toute procédure de marché pour 8 mois
 
 
Moustapha Lo, Directeur général de Diama Technologie, est exclu de toute procédure de marché public pendant 8 mois. En effet Moustapha Lô a utilisé frauduleusement le CV de l’expert Mohamed Talla Cissé pour soumissionner et gagner trois marchés  lancés par la Sones et le Programme multinational de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel. L’Armp qui l’a découvert, n’a pas tremblé et a frappé très fort.
 
 
 
L’entreprise Diama Technologie va rester 8 mois sans participer à un appel d’offres. En effet, la société de Moustapha Lo a été prise en flagrant délit d’utilisation frauduleuse du curriculum vitae d’un expert dans des procédures de passation de marché. C’est Mohamed Talla Cissé qui a saisi le Comité de règlement des différends de l’Autorité de régulation des marchés publics, pour dénoncer l’utilisation de son Cv par l’entreprise Diama Technologie, à son insu et contre son gré, dans trois procédures de passation de marché. Les trois marchés sont d’ailleurs mentionnés dans la lettre-dénonciation de Mohamed Talla Cissé : Appel d’offres national (Sones) NT-DTX-071 relatif à des travaux de réalisation de deux forages dans la zone de Passy, Mbitayène et Sokone ; appel d’offres national (P2RS) NT/10/2017/P2RS relatif aux travaux d’aménagement de micro-périmètres dans les régions de Fatick, Tambacounda, Kédougou, Matam, Kolda et Ziguinchor ; appel d’offres national (PASA LOU-MA-KAF) NT-025/2017/PASA relatif aux travaux de réalisation de forages et d’équipements d’exhaure dans quatre fermes à excédent de débit à Kaffrine et Louga.
Seulement, la missive de Mohamed Talla Cissé ne s’arrête pas là, car elle révèle les antécédents entre eux.  Se référant aux termes de leurs collaborations antérieures, il révèle avoir signé avec l’entreprise en cause un contrat de prestation pour la période d’octobre 2017 à octobre 2018, visant à l’accompagner moyennant la somme de 500.000 francs Cfa. Et à ce titre, il dit avoir pris part à l’exécution de plusieurs de ses marchés, sans percevoir l’intégralité des paiements convenus. Tirant les conséquences de l’inexécution de ses obligations, il a alors refusé de renouveler le contrat.
En outre, Mohamed Talla Cissé renseigne qu’il a entrepris toutes les démarches pour faire cesser ces pratiques frauduleuses, en vain. Entendu par le Comité de règlement des différends, le sieur Cissé a confirmé les termes de sa lettre. Il a ajouté que pour le marché Pasa Loumakaf, il a été informé des faits à travers le courrier électronique que ce projet lui a envoyé en ampliation, invitant Diama Technologie à produire les diplômes le concernant. Pour les autres marchés, il affirme qu’après avoir découvert sur le site «avisjournaux.com» que Diama Technologie était attributaire des marchés de la Sones et du PRS, il a interpelé le mis en cause qui a reconnu avoir présenté son Cv.
 
 
Entendu, le Dg Moustapha Lo «tergiverse» avant d’avouer son acte frauduleux
 
Interrogé à son tour sur les faits, Moustapha Lo, Directeur de Diama Technologie, a admis l’expiration du contrat qui le liait avec le dénonciateur, avant d’invoquer une tacite reconduction. Finalement, Moustapha Lô finira par avouer une négligence managériale de sa part. Tour à tour, entendus, Babacar Ndiaye, Coordonnateur du volet eaux souterraines du Pasa Loumakaf, Abdoul Niang, Coordonnateur technique de la Sones et président de la commission des marchés et Ousmane Samb, responsable de la commission des marchés ont unanimement attesté de la présence du Cv du dénonciateur dans les offres présentées par Diama Technologie dans les procédures visées.
Ainsi le Comité de règlement des différends de l’Armp, statuant en formation disciplinaire, a prononcé l’exclusion de Diama Technologie et Moustapha Lo de toutes les procédures de marché à venir, pour une durée de 8 mois.
 
Samba THIAM


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Réserve

Boomerang: Totalitarisme

Boomerang: Sous-fifres

Boomerang: Raclées

Boomerang: Fichier fait ch…

Boomerang: Fichier fait ch…

Madické Niang à Doha: une grosse intox

Boomerang: Brrr !

Boomerang: Rafistolage

Boomerang: Lucidité