jotaay

TRAFIC DE DROGUE Un navire avec «une importante quantité de drogue» intercepté en mer par la Marine nationale



 
 
C’est la tendance depuis quelque temps, le marché florissant de la cocaïne passe désormais par Dakar. Les trafiquants de drogue continuent pourtant de tomber au Sénégal. Hier, les autorités sécuritaires ont annoncé qu’un navire avec une importante quantité de drogue a été intercepté par la Marine nationale sénégalaise à 140 km au large de Dakar. Le risque continue ainsi de peser sur le pays alors que «l'argent sale» issu du trafic de drogue risque de gangréner l’économie nationale.
 
 
 
Les trafiquants de drogue ne semblent pas découragés par les nombreuses saisies opérées par les forces de défense et de sécurité sénégalaises. Ces narcotrafiquants s’obstinent, en effet, à faire passer leur marchandise par notre pays. En effet, depuis la fermeture de l’ancienne route des Caraïbes, les narcotrafiquants ont fait de notre espace un point de transit. Et aujourd’hui, il n’y a plus de doute que le trafic de drogue interfère directement avec l'activité économique sénégalaise.
Ainsi, malgré les nombreux revers qu’ils ont enregistrés à Dakar et comme pour prouver cette tendance de passer par le Sénégal notée depuis quelques années, des narcotrafiquants sont tombés encore au large des côtes sénégalaises.  En effet, un navire avec une importante quantité de drogue, a été intercepté par la Marine nationale à 140 km au large de Dakar. C’est la Marine nationale sénégalaise qui donne l’information dans un communiqué publié sur internet.«Dans la nuit du 05 au 06 juin 2021, un navire avec une importante quantité de drogue a été intercepté par la Marine nationale à 140 km au large de Dakar», a noté le lapidaire communiqué de la Marine nationale sénégalaise qui n’a pas dit de quel type de drogue il s’agit. Le document ne donne pas non plus la quantité de drogue saisie. Cependant, poursuivant, le document d’ajouter: «l’opération a été conduite par les patrouilleurs Kédougou, Anambé et les Forces spéciales avec le soutien de l’armée de l’air».
Depuis quelques années, déjà, des saisies de cocaïne, de quantités variables, sont souvent faites au port de Dakar et à l’aéroport international de Diass, qui reste un des plus importants lieux de transit de marchandises et de passagers en Afrique de l’Ouest.
Début juillet 2019, les douanes sénégalaises ont saisi en un week-end près de 800 kg de cocaïne en provenance du Brésil. La drogue qui a été trouvée dans une quinzaine de voitures neuves avait comme destination l’Angola. Quelque temps auparavant, le 26 juin, une autre saisie de 238 kg avait été faite. Ce qui portait à plus d’une tonne la quantité de cocaïne saisie en moins d’une semaine au port de Dakar.
 
 
Sidy Djimby NDAO
 

LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Souk

Boomerang: Désobéissance civile

Boomerang: Pipeau

Sous la tente

Boomerang: Agendas

Boomerang: Bras de fer

Boomerang: Que faire ?

Suspens

Transformer

Bommerang: Prêche


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures