jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Scandale du véhicule au Pca de la Sn Hlm: Moustapha Fall «Che» se lave à grande eau



 
 
Moustapha Fall «Che» ne compte pas se laisser prendre dans le tourbillon des déballages à la Sn-Hlm sans réagir. Dans un document obtenu en exclusivité par «Les Échos», il donne sa part de vérité. Et c’est pour faire comprendre qu’il n’achète, ne négocie et ne paie pas non plus de voiture qu’on lui affecte dans le cadre de ses fonctions de Pca.
 
L’affaire du 4x4 Toyota Prado V8 Station Wagon affecté au Pca de la Sn-Hlm que nous évoquions n’a pas fini de livrer ses secrets. Preuve que le Directeur général doit s’expliquer au plus vite pour éclairer la lanterne des Sénégalais, le président du Conseil d’administration, dans une note détenue en exclusivité par «Les Echos», a donné sa part de vérité. Dans le document que nous avons parcouru et dans lequel Moustapha Fall dit ne dire «la vérité, rien que la vérité» sur le sujet, c’est le Directeur général de la boîte, Mamadou Kassé, qui doit s’expliquer, s’il y a lieu de le faire. «Je n’achète pas, je ne négocie pas, je ne paye pas le véhicule qui m’est affecté», écrit Moustapha Fall, qui laisse entendre qu’il ne s’est jamais choisi une voiture. Mieux, il n’a jamais demandé à savoir le prix du véhicule à lui allouer dans le cadre de l’exercice de ses fonctions. Ce sont les services de la société, à savoir la cellule de Passation des marchés et la Direction financière de la Sn-Hlm qui s’occupent de l’appel d’offres d’achat et du règlement du prix. 
Ce qu’ils ont, à ses dires, semble-t-il, bien fait, «dans la plus grande transparence».
Pour la gouverne des uns et des autres, Moustapha Fall «Che» dit n’avoir rien à se reprocher. «Dans le cadre de ma mission, je dois être doté d’un véhicule de fonction dont la puissance fiscale ne dépasse pas 12CV. Quand, au bout de cinq (05) ans, le véhicule est amorti et réformé, il est remplacé par un autre».
Il raconte qu’en 2012, quand il prenait fonction à la Sn-Hlm en tant que président du Conseil d’administration, c’est le véhicule de son prédécesseur, un 4x4 Toyota Prado âgé de quatre  (04) ans, qu’il a hérité. En 2013, ce véhicule est amorti, réformé puis remplacé par un autre 4x4 neuf de même modèle. C’est ce 4x4 qui a été amorti et réformé en juin 2018.
Malheureusement ou heureusement, c’est selon, à cette période (juin 2018), ils n’ont pas pu acquérir un nouveau véhicule, parce que n’étant pas inscrit dans le budget qui était déjà en exécution. Il fallait donc attendre le budget de 2019 pour l’inscrire. «Ce qu’on a fait. En début 2019, un appel d’offres pour achat d’un véhicule 4x4 Toyota Prado Station Wagon est lancé. Les concessionnaires automobiles ont soumissionné et déposé leurs offres, et on a pris le moins-disant, qui nous a livré le 4x4 Prado Vx Station Wagon qui m’est affecté, de la même manière qu’en 2013, quand on m’a affecté le véhicule qu’il remplace. Voilà ce qu’il en est du véhicule 4x4 qui m’est affecté pour les besoins de ma mission. Disposer d’un véhicule dans le cadre de mon travail est un droit qui est attaché à ma fonction ; ce n’est ni une bamboula, ni un favoritisme, encore moins un népotisme. C’est ainsi qu’il en a toujours été, pour toute personne qui occupe cette fonction de Pca de la Sn-Hlm», a terminé le «Che» de Kaolack.
 
Madou MBODJ


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Hélicoptères

Boomerang: Repérage

Boomerang: Jeu de dupes

Boomerang: Feu du ciel

Boomerang: Pis-aller

Boomerang: Version

Boomerang: Bouillonnement

Boomerang: Futé

Boomerang: Voilée violée

Boomerang: Rentrée