jotaay

SAUDI PRO LEAGUE : Avec 2 caviars de Sadio Mané et un triplé de CR7, Al-Nassr s’offre Al-Tai (5-1)



SAUDI PRO LEAGUE : Avec 2 caviars de Sadio Mané et un triplé de CR7, Al-Nassr s’offre Al-Tai (5-1)

 
 
Sadio Mané et ses coéquipiers n’ont laissé aucune chance à Al-Tai en s’imposant (5-1) en match comptant pour la 25journée du championnat. L’international sénégalais s’est illustré avec 2 passes décisives.
 
 
 
Les protégés de Luís Castro ont réussi à ouvrir la marque à la 20ᵉminute par l’intermédiaire de l’international portugais Otavio (1-0, 20’). Avant la pause, le leader de l’attaque sénégalaise, Sadio Mané, a trouvé Ghareeb dans la surface adverse pour la marque le (2-1, 45+7). Misidjan avait égalisé pour Al-Tai (22’). C’est en deuxième période qu’Al-Nassr a écrasé Al-Tai avec notamment un Cristiano Ronaldo intenable, auteur d’un triplé. Il a d’abord permis aux siens de mener (3-1, 64’), après une somptueuse passe de Sadio Mané. Quelques minutes plus tard, CR7 s’offre un doublé (4-1, 67’). C’est dans la 3 dernières minutes de la partie que le quintuple Ballon d’Or s’offre le coup du chapeau en inscrivant le 5ᵉbut d’Al-Nassr dans cette rencontre, son 26ᵉbut en championnat cette saison. Al-Nassr s’impose ainsi (5-1). Dans l’autre match, à savoir le match Al-Hilal/Al-Shabab, Kalidou Koulibaly et ses coéquipiers ont dominé (4-3) Al-Shabab de Habib Diallo. C’est la 23ème victoire d’Al-Hilal cette saison en championnat.
 
XXXXXXX
 
 
 
 
 
LIGUE 1 FRANCAISE
Le PSG, réduit à 10, s’offre le classique face à Marseille
 
 
Réduit à 10 après l’expulsion du défenseur Lucas Beraldo, le Paris Saint-Germain s’est imposé dimanche dans le classique face à l’OM (2-0) au stade Vélodrome, en clôture de la 27e journée de Ligue 1, grâce à des buts des Portugais Vitinha et Gonçalo Ramos. Paris reste leader du championnat, tandis que Marseille occupe la 7e place.
 
 
 
Paris trop fort pour l’OM : en dépit de l’expulsion rapide de Lucas Beraldo et de la très discrète prestation de Kylian Mbappé, le PSG s’est imposé 2-0 dimanche au stade Vélodrome face à Marseille, valeureux malgré les blessures mais trop maladroit. Paris a inscrit ses deux buts en contre-attaque, l’OM ayant moins subi que ce qu’on pouvait imaginer. L’entraîneur parisien Luis Enrique, après avoir fait planer le suspense, avait finalement choisi d’aligner une équipe type, ou presque, avec Mbappé titulaire et capitaine pour ce qui devrait être son dernier « classique ». Avec ce succès, Paris garde sa très considérable avance en tête – 12 points de marge sur Brest –, et peut tranquillement se tourner vers ses autres échéances, la demi-finale de Coupe de France de mercredi 3 avril face à Rennes et, bien sûr, son quart de finale de Ligue des champions face à Barcelone.
 
 Première défaite à domicile de la saison pour l’OM
 
Battu pour la deuxième fois d’affilée en L1 après un petit rebond à l’arrivée de Jean-Louis Gasset, l’OM reste pour sa part 7e après ce qui est sa première défaite à domicile de la saison. Pour se consoler, les Marseillais n’ont que les revers ce week-end de Nice, Lens et Rennes, ses concurrents pour la Coupe d’Europe du deuxième étage, le top 4 du classement, synonyme de Ligue des champions, semblant désormais inaccessible. Marseille n’a pourtant pas été ridicule dimanche, et le Vélodrome, qui a battu un record d’affluence avec plus de 66 000 spectateurs annoncés, a même pu croire vraiment aux chances de son équipe lorsque Beraldo a été sévèrement expulsé à la 40e minute pour une faute sur Pierre-Emerick Aubameyang et après une intervention de la VAR. Avant même la sortie du Brésilien, l’OM avait été à la hauteur, alors que l’avalanche de blessures subie pendant la trêve et un 11 de départ baroque – Luis Henrique titulaire, le gaucher Ulisses Garcia latéral droit – pouvaient faire craindre le pire aux supporteurs marseillais, qui ont tiré un véritable feu d’artifice au coup d’envoi.
 
Une deuxième mi-temps plus précise côté parisien
 
Mais face à une défense marseillaise de bric et de broc, ni Mbappé, presque aussi discret que mardi au même endroit avec les Bleus, ni Randal Kolo Muani, exilé très à droite, n’ont été vraiment dangereux. Placé en vrai numéro 10, et même un peu plus bas, Ousmane Dembélé a de son côté eu la meilleure occasion parisienne de la première période avec un slalom lumineux conclu par une frappe sinistre (30e). Marseille pour sa part a été dangereux par des frappes d’Aubameyang (14e) ou Jordan Veretout (16e), mais dans un vent violent et sous une pluie battante, le déchet technique était alors important des deux côtés, ce qui est plus excusable pour l’OM que pour le PSG. La deuxième période parisienne a été bien plus précise et le match a tourné après la blessure de Chancel Mbemba, énième coup dur de la saison de galère de l’OM. Juste après, Paris a en effet ouvert le score, en contre, par Vitinha, au départ et à la conclusion de l’action (1-0, 53e). Quelques minutes plus tard, un but de Veretout a été sévèrement refusé pour un hors-jeu de Luis Henrique (59e), puis Mbappé est sorti sous un déluge de pluie et de sifflets (65e). Normalement, l’attaquant des Bleus ne verra plus le Vélodrome sous le maillot parisien, mais il l’a donc quitté sur une victoire puisque Gonçalo Ramos a doublé la mise à la 85e minute après un nouveau contre bien mené par Achraf Hakimi et Marco Asensio.
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Vivier

Attente

Arrosoir

Emulation

Révolution

Mamelles

Remake

Tong-tong

Communiquer

Ubiquité



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030