jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

RECRUE PHARE DE L’EQUIPE DU PSG : Gana Guèye comme un poisson dans l’eau à Paris



RECRUE PHARE DE L’EQUIPE DU PSG : Gana Guèye comme un poisson dans l’eau à Paris
Recruté en provenance d’Everton fin juillet contre 32 millions d'euros, Idrissa Guèye fait pour l’instant l’unanimité chez les supporters et dirigeants du Paris Saint-Germain. C’est l’avis des journalistes français Ambre Godillon et Philippe Sanfourche.

Il faut dire que l’état d’esprit du Sénégalais est tout simplement impeccable. Véritable soldat, il risque d’être indispensable à Thomas Tuchel cette saison. Ambre Godillon n’en doute pas. Dans une chronique publiée sur le site officiel du Paris Saint-Germain, la journaliste de Yahoo Sport a déjà vanté les qualités de l’ancien Lillois, estimant par ailleurs qu’il était déjà comme un poisson dans l’eau dans le vestiaire du PSG. Guèye, le joueur qui manquait à Paris ? «Parce que le Paris Saint-Germain était en quête d’une sentinelle de caractère, capable de temporiser le jeu, d’avaler les kilomètres et de chiper les ballons dans les crampons adverses, c’est Idrissa Guèye qui a traversé la Manche pour rejoindre l’équipe», a-t-elle publié. Elle poursuit : «dans un duo déjà complémentaire avec Marco Verratti lors de ses deux premiers matchs, l’international sénégalais a très vite montré à Thomas Tuchel qu’il serait comme un poisson dans l’eau rouge et bleu», confie-t-elle. Guèye serait «l’ingrédient qui manquait pour clôturer parfaitement le mois de juillet», s’est enthousiasmé la chroniqueuse, persuadée que Gana sera un titulaire incontournable de Tuchel, malgré la concurrence de joueurs tels que Herrera, Marquinhos voire Paredes, en plus de Verratti. L’international sénégalais a d’ailleurs tout pour réussir, selon Philippe Sanfourche, intervenant à l’émission «ont refait le match» sur RTL. Il n’hésite pas à le comparer d’ores et déjà à Blaise Matuidi, en raison de son profil et de ses qualités similaires dans l’abattage et la récupération. Philippe Sanfourche encense Guèye et dézingue Paredes .«Il faut rappeler qu’en deux ans au PSG, tu as perdu dans le secteur défensif Thiago Motta, Blaise Matuidi et Adrien Rabiot. Idrissa Guèye, on va voir. Mais sur le profil, si ce n’est pas une sentinelle à la Motta, il a la qualité de placement et l’abattage d’un Matuidi», a indiqué le journaliste de RTL, avant de commenter avec un goût amer la venue de Leandro Paredes l’été dernier contre 47 ME. «Tu avais pris Paredes contre 47 patates au mercato hivernal… Maintenant, il commence à y avoir des doutes sur la valeur intrinsèque du joueur, alors qu’en plus, sur le profil, ce n’est pas ce qu’il te fallait», regrette Philippe Sanfourche. Avec Leonardo, définitivement, tout semble mieux tourner à Paris.

 Marième NDIAYE
Pape Moussé Diaw


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Pis-aller

Boomerang: Version

Boomerang: Bouillonnement

Boomerang: Futé

Boomerang: Voilée violée

Boomerang: Rentrée

Boomerang: Promotion

Boomerang: Bla-bla

Boomerang: Propriété

Boomerang: 100 m2