jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
jotaay

Ousmane Sonko accuse

«On est en face d’un d’un complot odieux. Un complot minable. C’est une lâche cabale. Aussi lâche que son commanditaire en chef Macky Sall»



Ousmane Sonko accuse
Ousmane Sonko a fini de se faire une religion, quant aux épreuves qu’il traverse ces derniers jours avec l’affaire des viols et menaces de mort dont il est accusé par la nommée Adji Sarr. Il ne s’agit ni plus, ni moins que d’un complot par Macky Sall, Antoine Diome et Serigne Bassirou Guèye. C’est en tout cas ce qu’avance Ousmane Sonko, qui dit détenir des preuves qu’il garde pour le moment.
 
 
Macky Sall n’est pas étranger à ce qui se passe actuellement. C’est en tout cas la conviction d’Ousmane Sonko qui faisait face à la presse, dans le cadre de l’affaire de viol et menaces de mort. Le leader de Pastef dit en effet faire l’objet d’un complot politique dont le principal responsable n’est autre que le Président Macky Sall.«C’est une machination organisée depuis le début par le ministre de l’Intérieur. Avec un rôle depuis le déclenchement, un zèle extraordinaire du procureur Serigne Bassirou Guèye. Leur directive, la directive qu’ils ont adressée à tous leurs militants de ne pas en parler comme motif que cette affaire relève du privé, c’est pour lui enlever tout caractère politique. Je dis que c’est un complot politique».
Et comme pour faire savoir qu’il en sait plus qu’il n’en dit, Sonko demande auxSénégalais d’ouvrir grandement les yeux.«Ce que je veux dire aux Sénégalais est que l’on est en face d’un complot. Un complot odieux. Un complot minable. C’est une lâche cabale. Aussi lâche que son commanditaire en chef qui n’est personne d’autre que Macky Sall lui-même qui a la trouille face à ses adversaires politiques, malgré les moyens d’Etat dontil dispose. Pendant que le pays sombre dans la récession économique et que la maladie fait des ravages avec son cortège funèbre puisque mal géré, lui et son équipe, l’irresponsable président ne pense qu’à comploter», contre-attaque Sonko qui dit aussi détenir des preuves qu’il promet de sortir plus tard. Serigne Bassirou Guèye a organisé la torture de la propriétaire du salon jusqu’à mettre en danger de mort son nourrisson de 4 semaines pour qu’elle change sa version des faits. La fille qui l’accuse, dit-il, a encaissé de l’argent et Ousmane Sonkodit qu’il sait qui a payé et par qui il est passé. Sonko de révéler aussi que dès aujourd’hui, ses avocats déposeront une plainte contre la dame qui a encaissé l’argent.
 
Madou MBODJ
 
Mbaye Thiandoum


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Puzzle

Boomerang: Ubuesque

Boomerang: Frêle rafiot

Boomerang: Tribune

Boomerang: Proie et ombre

Boomerang: Semence

Boomerang: Un ange passe

Boomerang: Visas

Boomerang: Machine

Boomerang: Coup de Jarnac




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures