jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Me AUGUSTIN SENGHOR TACLE LES DIRIGEANTS DE TEUNGUETH FC: «On ne peut pas attendre deux jours du tirage pour se retirer sans aucun préavis»



Me AUGUSTIN SENGHOR TACLE LES DIRIGEANTS DE TEUNGUETH FC: «On ne peut pas attendre deux jours du tirage pour se retirer sans aucun préavis»
 
 
Le forfait de Teungueth en Coupe Caf n’est pas du goût de Me Augustin Senghor. Le président de la Fédération sénégalaise l’a fait savoir hier et de quelle manière !
 
 
«Teungueth ne nous a pas avisés au moment de déposer sa lettre. On a reçu une lettre comme tout le monde», a d’emblée pesté Me Augustin Senghor lors de la cérémonie de remise de primes.  Affirmant qu’on ne doit pas compter sur les autres pour créer un club, le président de la Fsf est d’avis que, quand on gagne un trophée qui est qualificatif, on va en compétition. «Quand on crée un club professionnel, ce n’est pas après pour dire à une Fédération, à l’Etat ou à un privé de venir nous prendre en charge. Soyons conséquents avec nous-mêmes», martèle-t-il avant de remettre les points sur les «i». «On ne peut pas s’engager, attendre à deux jours du tirage de la compétition pour se retirer sans aucun préavis», assène Me Senghor, qui pourtant assure avoir pris langue avec la direction du club rufisquois pour les dissuader, mais rien n’y fait. 
 
 
«Ce n’est pas la faute de la Fédération, il faut qu’on soit sérieux»
 
«C’est depuis l’Égypte que j’ai appelé Babacar Ndiaye. En ce moment, la lettre n’était pas encore partie. J’ai tout fait pour le retenir en lui disant que la Fédération est prête à accompagner. Il m’a donné d’autres raisons qui n’ont rien à voir avec la Fédération. Ce n’est pas notre faute», confie-t-il. Et de poursuivre : «il a avancé des raisons d’ordre financier. Il a donc  décidé de jeter l’éponge, c’est son droit le plus absolu. Mais après, ne rejetons la faute sur personne». Pour les risques encourus, Me Senghor affirme avoir prévenu le président de TFC, mais ce dernier assure qu’il va payer. «Il me dit qu’il connait les sanctions (3000 dollars) et qu’il est prêt à payer», dit-il. Comme pour lui faire la leçon, Me Senghor affirme : «il faut qu’on soit sérieux. J’ai tout fait pour qu’il reste dans cette compétition, mais il n’a pas voulu».
 
Marième NDIAYE
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Supermané

Boomerang: Overdose

Boomerang: Bigophone

boomerang: Mirage

Boomerang: Oser

Boomerang: Courte paille

Boomerang: Jeunes pousses

Boomerang: Transgression

Boomerang: Maldonne

Boomerang: PTB-TER-BRT