jotaay

LE SENEGAL APPLIQUE LE TRAITEMENT DU PR RAOULT : «Les résultats que nous commençons à obtenir sont absolument encourageants», révèle le Pr Seydi



LE SENEGAL APPLIQUE LE TRAITEMENT DU PR RAOULT : «Les résultats que nous commençons à obtenir sont absolument encourageants», révèle le Pr Seydi
Le Sénégal utilise le traitement du Pr Raoult pour les malades du coronavirus, même si ces résultats ne sont pas définitifs. La révélation est du professeur Moussa Seydi, qui note que les résultats qu’ils ont obtenus depuis lors sont «absolument encourageants». D’où la décision de «généraliser l’utilisation de cette molécule» dans tous les sites de prise en charge des malades ici au Sénégal.

Le débat fait rage en France et un peu partout dans le monde, à propos de l’application du traitement du Pr Raoult de Marseille contre le coronavirus. Un traitement à base d’hydroxychloroquine, dont l’utilisation est autorisée en France, mais seulement pour les cas graves. Au Sénégal, le débat s’est aussi posé. Et les spécialistes responsables de la prise en charge des malades du Covid-19 ont fait leur choix. «Les résultats du professeur Didier Raoult sont encourageants mais non définitifs. Au regard des rapports, nous avons jugé utile de démarrer ce traitement chez nos patients. Et les résultats que nous commençons à obtenir sont absolument encourageants», a révélé hier le Pr Seydi, responsable du département des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann, qui anime une chronique régulière sur la maladie. Il ajoute : «nous allons généraliser l’utilisation de cette molécule dans tous les sites de prise en charge des malades ici au Sénégal». Poursuivant, le professeur Seydi note que si tout se passe bien dans cette première phase d’essai, ils vont passer à une vitesse supérieure, avec l’association d’une autre molécule. «Dans un deuxième temps, si l’absence d’effets secondaires se confirme, après un traitement de 100 malades, nous ajouterons de l’azithromycine», dit-il. Non sans préciser que s’ils ont voulu attendre avant de faire cette association, c’est parce que «associer deux molécules, c’est également associer deux types d’évènements indésirables». Et ils n’ont «pas voulu prendre le risque dès le début d’associer ces deux molécules».

«si vous n’en avez pas besoin, ne l’achetez pas»

En outre, le spécialiste en maladies infectieuses et tropicales attire l’attention des populations, qui seraient tentées d’acheter le produit pour le stocker au cas où, alors que d’autres malades en ont vraiment besoin pour leurs soins. «Il est important de savoir que l'hydroxychloroquine est important pour de nombreux malades qui souffrent de maladies chroniques. Donc si vous n’en avez pas besoin, ne l’achetez pas», exhorte-t-il. Né à Dakar en 1952, le Français Didier Raoult est un infectiologue et professeur de microbiologie. Il est spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes à la Faculté de médecine de l'Université d'Aix-Marseille et à l'IHU Méditerranée Infection. Une des sommités mondiales dans le domaine, il est auteur de plus de 250 publications scientifiques. Dès le mois de février, il avait préconisé le traitement du Covid-19 par la chloroquine. «Ce serait une faute médicale que de ne pas donner de chloroquine contre le virus chinois», affirmait-il le 27 février dernier, quand il a décidé d’utiliser cette substance pour ses malades du coronavirus. Le même jour, dans un tweet, le ministère français de la Santé indique : «aucune étude rigoureuse, publiée dans une revue internationale à comité de lecture indépendant, ne démontre l'efficacité de la chloroquine pour lutter contre l'infection au coronavirus chez l'être humain». D’autres scientifiques se sont opposés aussi à l’utilisation de son traitement contre les malades du coronavirus, même si en France on a fini par l’accepter pour les cas graves. D’autres pays sont en train aussi d’expérimenter son traitement.

Mbaye THIANDOUM
Pape Moussé Diaw


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS



Boomerang: Sésame

Boomerang: Catharsis

Boomerang: Message

Boomerang: Alcôves

Boomerang: Causette

Boomerang: Confinement

Boomerang: Retour

Boomerang: Agressivité

Boomerang: Aller vite

Boomerang: Protection




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures