jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

LE MESSAGE DE SIDY SARR AVANT DE QUITTER LA TANIERE : «Le reste, c’est vous. Allez jusqu’au bout. Jouez pour moi et pour le peuple sénégalais»



LE MESSAGE DE SIDY SARR AVANT DE QUITTER LA TANIERE : «Le reste, c’est vous. Allez jusqu’au bout. Jouez pour moi et pour le peuple sénégalais»
Le capitaine des Lions a évoqué le départ des réservistes, hier mardi. Cheikhou Kouyaté qui qualifié de très durs les départs de Sidy Sarr et de Santy Ngom a dévoilé le message d’encouragement du joueur de Lorient.

Entre espoir et déception. Entre satisfaction de prendre part à l’aventure et frustration de ne pas réellement en faire partie. Réserviste est un statut «bâtard», compliqué à cerner de l’extérieur. Comme pour le Mondial, Aliou Cissé, qui avait publié une liste élargie, a décidé de recaler Sidy Sarr et Santy Ngom. Face à la presse, Cheikhou Kouyaté a évoqué ces départs. S’il n’a pas réussi à parler avec le sociétaire de Nantes, le capitaine confie qu’il a eu une petite discussion avec Sidy Sarr, qui a d’ailleurs demandé au groupe retenu de jouer pour lui et pour le peuple sénégalais.

«C’est dur à avaler pour Sidy Sarr», selon Kouyaté

«Santy, je ne l’ai pas eu, à mon réveil, on m’a dit qu’il était déjà parti, mais j’ai eu par la suite à parler avec Sidy Sarr. Ça n’a pas été facile pour lui. Cela pouvait être moi ou une autre personne et c’est vraiment dur à avaler», a confié le capitaine des Lions. Qui poursuit en dévoilant le message de Sidy avant don départ : «on connaît bien Sidy, il a tenu un discours d’encouragement en ces termes : ‘’le reste c’est vous. Allez jusqu’au bout les gars. Jouez pour moi et pour le peuple sénégalais’’. Donc, on ne sera pas seul, car on sera avec lui et tout le peuple sénégalais», a expliqué Kouyaté, hier matin, au centre d’entraînement jouxtant l’hôtel Finca Golf Spa & Resort, à Alicante (Espagne). Le capitaine de l’équipe nationale, Cheikhou Kouyaté, s’est exprimé sur son apport dans la Tanière, notamment sa polyvalence. Il peut jouer, dit-il, un peu partout au milieu de terrain, comme en défense centrale. «Je suis un joueur polyvalent pour avoir presque joué dans tous les postes en sélection», dit-il.

«Il nous faut marquer des buts, si on veut gagner à la Can»

Sur le stage des Lions, Cheikhou Kouyaté affirme que le travail se passe bien. «Avant-hier, l’équipe a effectué deux séances, c’est ce genre de boulot qui pourra nous aider car la Can sera très physique et ce sera une lutte sans fin», dit-il. Sur la séance de ce mercredi, l’enfant de Khar-Yalla souligne qu’ils ont essayé de travailler la conservation, de trouver le triangle et surtout marquer des buts. «Pour gagner des matchs, il nous faut inscrire des buts. Cela s’est vu, hier, le groupe a bien réagi et nous avons dix jours devant nous», lance Kouyaté. Sur le statut de favori des Lions, Cheikhou Kouyaté balaie d’un revers de main. «Le Sénégal n’est pas un favori de la Can. Nous n’avons encore rien gagné. Donc, comme le dit Koulibaly, on n’est pas un favori», a fait savoir Kouyaté.
Pape Moussé Diaw


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Pétroleurs

Boomerang: Plateforme

Boomerang: ​Taïaut !

Boomerang: Péché mignon

Boomerang: S’en-fout-la mort

Boomerang: Excès de bien

Boomerang: Ouroboros

Boomerang: Guéguerre

Boomeran: Paradigme

Boomerang: La cigale et la fourmi