jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Inauguration du centre commercial Al Makhtoum: Bara Gaye défie le Pds, brûle Hott et exhibe ses réalisations




 
Annoncé dans la coalition Yewwi Askan Wi, l’ancien secrétaire national de l'Ujtl a confirmé l’information ce 9 octobre lors de l’inauguration de son nouveau centre commercial. Revenant sur les conditions de son adhésion à cette coalition, Bara Gaye dit assumer son choix, car devant prendre ses responsabilités face à l’attitude de son parti. Pour lui, malgré le respect immense qu’il voue à Me Abdoulaye Wade qu’il considère comme un père, il ne peut ramer à contre-courant des intérêts du peuple et de Yeumbeul.
 
 
Le malaise qui existe entre Bara Gaye et son parti, le Pds n’est pas près de se dissiper. Si la coalition Wallu Sénégal du Pds veut se faire représenter à Yeumbeul Sud, elle devra dans ce cas se chercher un autre candidat, puisque Bara Gaye, maire de la commune, a décidé de s’allier avec Yewwi Askan Wi pour plusieurs raisons. «Avant que la coalition Yewwi Askan Wi ne soit mise sur pied, Serigne Moustapha Sy m’a fait appeler pour me dire que le Pur va aller aux locales seul dans toutes les localités, mais à Yeumbeul, il leur a demandé de me soutenir. Ce qui fut un acte de haute portée à mon égard», explique-t-il. Poursuivant, Bara Gaye soutient que quand le Pds à décidé de se retirer, il a de son côté décidé de maintenir son accord avec le Pur. «On peut dire que c’est le Pur qui me parraine dans cette coalition. Pour la coalition Wallu, disons que Pape Diop n’a plus de représentant à Yeumbeul et il en est de même pour tous les autres membres de la coalition», précise-t-il. Le maire de Yeumbeul promet de revenir sur ses relations avec son parti, mais en attendant, il tient à préciser qu’Abdoulaye Wade est son mentor et qu’il lui voue un immense respect et beaucoup d’amour, mais quand il se fait marginaliser par le Pds, il a le devoir de prendre ses responsabilités. «Parce que Bara Gaye dérange, on décide de mettre de côté la seule commune du Pds dans le nouveau département. Nous devrions alors prendre nos responsabilités ; c’est la raison pour laquelle j’ai accepté le soutien du Pur en adhérant à la coalition Yewwi Askan Wi en tant que président du Pds au niveau local», renseigne M. Gaye, avant de révéler que sur les 43 conseillers municipaux du Pds, les 39 sont dans la coalition Yewwi Askan Wi. Sur les 27 membres du bureau de la section, les 19 sont avec Yewwi Askan Wi. Pour lui, le Pds de Yeumbeul Sud dans sa majorité écrasante est dans la coalition Yewwi Askan Wi. «Nous n’avons pas accepté de quitter la coalition dans laquelle les partis les plus représentatifs sont membres parce que nous ne pouvons pas ramer à contre-courant des intérêts du peuple et de Yeumbeul. Tout le monde doit savoir que si Macky Sall gagne les localités à 90%, personne ne pourra l’empêcher de briguer un 3ème mandat», avertit-il.
 
«Notre parti nous marginalise parce que Bara Gaye dérange, nous devions alors prendre nos responsabilités»
 
Abordant la question locale, Bara Gaye regrette que les travaux qui devaient durer normalement deux ans aient été bouclés en trois ans à cause des gens de l'Apr qui n’ont aucune ambition. Selon lui, ces derniers ont organisé des manifestations pour demander l’arrêt des travaux et la Dscos a dû les arrêter pendant 6 mois. Ce que mes adversaires ont oublié, déclare le maire de Yeumbeul, c’est que j’ai appris la politique à bonne école, chez Me Wade. «Il a fallu que j'aille m'expliquer directement avec le directeur de la Dscos des relents politiques qui entourent le dossier pour que l'interdiction soit levée», explique-t-il tout en assurant que le centre commercial Al Makhtoum est un patrimoine de Yeumbeul et quiconque ose le vendre un jour sera traduit en justice, même s’il n’est plus maire de la commune. «Je ne parle pas pour les 5 prochaines années parce que notre victoire est assurée, mais que ceux qui ont pour ambition de diriger la commune de Yeumbeul Sud un jour se le tiennent pour dit, je porterai plainte contre n’importe qui osera brader ce patrimoine», assure le maire de Yeumbeul.
 
«Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, notre adversaire est le piètre ministre de l’Économie que le Sénégal n’a jamais connu»
 
 
Taclant le ministre de l’Économie qui s’est positionné comme candidat à la mairie, Bara Gaye affirme qu’il n’est pas de «ceux qui vont à des élections avec des doutes, surtout si notre adversaire est le piètre ministre de l’Économie que le Sénégal n’a jamais connu. On lui confie l’économie du pays au lieu de viser le développement, monsieur est empêtré dans les débats de caniveau, c’est une honte pour Yeumbeul», tonne le maire de Yeumbeul qui enchaîne : «que Macky Sall se le tienne pour dit, Yeumbeul n’acceptera pas de maire importé. Les populations ont déjà choisi et leur maire s’appelle Bara Gaye», ironise-t-il.
 
Commodités et avantages du centre commercial
 
L’ancien secrétaire national de l’Ujtl de présenter le centre commercial Al Makhtoum et ses futures retombées pour la population. «C’est un partenariat public-privé et la maison détient 20 cantines qu’elle va louer. Sans compter les 18 toilettes que nous allons aussi exploiter. Des femmes de charge seront engagées parmi les habitants de Yeumbeul et nous allons y installer un centre secondaire d’état civil. La population a aussi une salle polyvalente à sa disposition et une mosquée à l’intérieur du centre commercial», soutient-il. Pour expliquer le silence dans lequel il s’est emmuré depuis tout ce temps, Bara Gaye déclare qu’il a laissé ses adversaires pinailler depuis 6 ans tout en sachant qu’ils allaient raser les murs après l’inauguration. «Nous avons décidé de travailler pour les populations de Yeumbeul et elles l’ont senti. En un mandat, nous avons plus de 400 millions d’investissement, construit un collège, un lycée, un poste de santé digne de ce nom. Le siège des imams aussi sera réceptionné sous peu parce que j’y ai injecté cette année 17 millions», renseigne Bara Gaye, qui donne encore rendez-vous à la jeunesse de Yeumbeul au mois de décembre pour l’inauguration du stade à gazon synthétique.
 
Ndèye Khady DIOUF
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Spectre

Immortalité

Jogging

Bobos

Crever l’abcès

Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»