jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

IL RISQUE 10 ANS DE RÉCLUSION CRIMINELLE: Moustapha Diouf accuse le berger familial de son village natal de Ngoundiane



IL RISQUE 10 ANS DE RÉCLUSION CRIMINELLE: Moustapha Diouf accuse le berger familial de son village natal de Ngoundiane
 
 
10 ans de réclusion criminelle, c'est ce que risque l’apprenti-chauffeur Moustapha Diouf, qui a comparu, avant-hier mercredi, devant la Chambre criminelle de Dakar, pour trafic intérieur de drogue. Il sera édifié sur son le 20 janvier prochain.
 
Apprenti-chauffeur de son état, le jeune homme de 30 ans Moustapha Diouf risque gros devant la Chambre criminelle de Dakar, où il comparaissait avant-hier mercredi. Car, pour le crime de trafic intérieur de drogue, il encourt 10 ans de réclusion criminelle si le juge suit les réquisitions du substitut du procureur. Ces faits qui lui sont reprochés remontent à 2018. En effet, les éléments des Parcelles Assainies avaient reçu à cette époque une information concernant un vaste réseau de trafic de drogue niché à Yoff. Ainsi, fort de cette information, les agents ont débarqué sur les lieux indiqués, une maison où résidait l’accusé. Toutefois, dans sa chambre, les enquêteurs ont surpris Moustapha Diouf en train de conditionner du chanvre indien. Et la perquisition de ladite pièce leur a permis de découvrir 6 autres kg de yamba, un arsenal d'un trafiquant à savoir deux paires de ciseaux, un couteau, un téléphone portable ainsi que la somme de 6 mille F Cfa. Cueilli et interrogé, il avait sans ambages reconnu les faits lors de son interrogatoire préliminaire. Sur ce, il soutenait qu'après avoir aidé son père dans les champs en période hivernale, il avait rencontré dans son village natal de Ngoundiane (dans la région de Thiès) le berger familial qui lui a offert gratuitement la drogue. Persistant dans ses déclarations, Moustapha Diouf avait ajouté qu'il avait apporté ladite drogue avec lui à Dakar pour le vendre et avoir de l'argent en cette veille de Tabaski. Après 3 ans de détention préventive, il faisait face au juge de la Chambre criminelle de Dakar devant qui il a nié les accusations. Il n'a pas réfuté l'existence du yamba mais, précise-t-il, ce n'est que deux cornets de chanvre indien qui  ont été trouvés. Puisque, selon lui, il est un adepte de l'herbe qui tue. Le parquetier qui est convaincu de sa culpabilité a requis contre lui 10 ans de réclusion criminelle. «Il veut amoindrir sa responsabilité puisqu'il s'est rendu compte de la gravité de l'accusation qui pèse sur lui. Il ne fait que minorer la quantité de drogue, mais celle-ci a été découverte dans sa chambre», a-t-il martelé. Cette thèse n'est pas du tout partagée par l'un des conseils de l'accusé, en l'occurrence Me Souleymane Soumaré. Celui-ci estime que l'accusation n'a pas rapporté la preuve de la culpabilité de son client. Ce faisant, dit-il, il voudrait que la juridiction se limite à la quantité retrouvée par-devers l'accusé. Sollicitant une application bienveillante de la loi, son confrère Me Babacar Mbaye s'est quant à lui attaqué aux scellés de drogue dont a fait allusion le tribunal. «Il n'a pas été assisté par un avocat et il lui a été demandé de signer le Pv. C'est contraire à la loi. Qu'est-ce qui prouve l'existence de ces scellés ? Il faut les écarter parce qu'ils n'ont jamais été débattus à la barre. Et on veut asseoir sa culpabilité sur les déclarations consignées sur Pv», s'est indignée la robe noire. Délibéré le 20 janvier prochain.
 
Fatou D. DIONE
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Diongama

Boomerang: Année grise

Boomerang: Année grise

Famille Omarienne : Pas de Ziarra pour 2021

Boomerang: Bouillon de culture

Boomerang: Seringue

Boomerang: Atavisme

Boomerang: Face d’ange

Boomerang: Versailles

Boomerang: Passation




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures