jotaay

Dubaï Port World : les transitaires dénoncent le nouveau système de l’exploitant portuaire



Dubaï Port World : les transitaires dénoncent le nouveau système de l’exploitant portuaire
 
Après avoir fait des mains et des pieds pour décrocher la construction du futur port de Ndayane, l’exploitant portuaire filiale de Dubaï World, Dubaï Port World, semble être dans une logique de mener la vie dure aux transitaires sénégalais. Et pour cause : le troisième exploitant portuaire mondiale a décidé de réduire drastiquement les entrées par jour des transitaires au niveau de Dubaï facturation. Une décision qui empêche quasiment les transitaires de faire leur travail correctement. Selon certains transitaires, alors qu’il leur fallait quelques heures pour effectuer toutes les démarches, désormais, ils finissent toute une journée sans boucler leur paperasse. Ceci, à cause d’un nouveau système totalement numérisé établi par Dubaï Port World, notamment à cause de la pandémie de coronavirus. Ce qui a fini par porter préjudice aux transitaires qui ne comptent plus les plaintes de leurs clients à cause de non-respect de délai. Ainsi, les transitaires qui n’en peuvent plus de cette situation exigent le retour à l’ancien système.


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Tumultes

Boomerang: Souricière

Boomerang: Condition humaine

Boomerang: Fausseté

Boomerang: Crédibilité

Boomerang: Priorité

Boomerang: Compétences

Boomerang: Cadeau empoisonné

Boomerang: Speech

Boomerang: Basta !




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures