jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

DJAMEL BELMADI COACH DES FENNECS: «Le Sénégal est un favori en puissance pour gagner la Can»



DJAMEL BELMADI COACH DES FENNECS: «Le  Sénégal est un favori en puissance pour gagner la Can»
 
L’entraineur de l’Algérie ne se cache pas. Sur le site le Buteur, Djamel Belmadi a indiqué que le Sénégal est le favori du groupe et même de la Can, mais il ne changera pas ses ambitions pour ce tournoi.
 
«On est tombé dans un groupe où on retrouve le Sénégal qui n’est plus à présenter. Il fait partie des derniers mondialistes, donc tout le monde connaît cette grande nation de football africaine», a confié Belmadi d’emblée avec beaucoup de respect pour les adversaires des Verts mais aussi avec énormément de sérénité et d’ambitions.  L’ancien joueur de l’Om souligne que l’équipe du Sénégal arrive à pleine maturité avec un groupe et un staff technique qui travaillent depuis quatre ans. «Le Sénégal est une équipe qui travaille ensemble depuis un certain temps, avec un coach et le même groupe depuis bien longtemps. Donc, ce Sénégal est un favori en puissance pour gagner cette Coupe d’Afrique et bien évidemment, le plus puissant dans notre groupe», explique Djamel Belmadi qui ne veut pas non plus sous-estimer le Kenya et la Tanzanie. «Quant au Kenya et à la Tanzanie, ce sont certes deux adversaires absents de la Coupe d’Afrique des nations depuis un certain temps, mais on est sur nos gardes, on ne sous-estimera personne. Si elles sont là, c’est qu’elles ont un certain mérite». En outre, Djamel Belmadi estime que dans une compétition comme la Can, il n’y a pas de place aux équipes dites, à tort, petites et faibles. Certes on peut considérer que le Kenya et la Tanzanie se sont qualifiées à la faveur de ce nouveau système de compétition, à 6 groupes de 4, mais il est évident et clair qu’ils ont quand même bataillé pour entériner leur billet pour l’Égypte.
 Sur les objectifs tracés pour la Can, Djamel Belmadi ne promet rien. Il préfère donc mettre l’accent sur l’importance du premier match et la nécessité de bien préparer ce rendez-vous continental et de mettre tous les atouts du côté de son groupe pour entamer la compétition de la plus belle des manières face au Kenya. «On va bien étudier les équipes de notre groupe. On ne sous-estimera personne. On va regarder et analyser tous leurs matchs, et puis bien travailler et se préparer convenablement», conclut l’ancien capitaine des Verts.
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Jamais 203

Boomerang: Pis-aller

Boomerang: A vau-l’eau

Boomerang: Mutant

Boomerang: Pétrin

Boomerang: Gangue

Boomerang: Sellette

Boomerang: Cirage

Boomerang: Glotte sèche

Boomerang: Nœud coulant