jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

COUP DE TONNERRE DANS L’AFFAIRE DES FAUX BILLETS: le juge annule la procédure, Thione Seck libre



COUP DE TONNERRE DANS L’AFFAIRE DES FAUX BILLETS: le juge annule la procédure, Thione Seck libre
 
 
 
 
Thione Seck et son présumé complice Alaye Djité sont libres comme l’air. Et pour cause, le juge Maguette Diop a annulé tout bonnement la procédure ayant conduit à leur jugement, pour violation par les enquêteurs du règlement N°5 de l’Uemoa, exigeant la présence d’un avocat dès les premières heures de l’interpellation. Suffisant pour que le leader du «Raam Daan» exulte et crie au complot.
 
 
 
Malgré tout le tollé qu’a suscité dans les médias cette affaire de faux billets, dans laquelle est impliqué le leader du «Raam Daan», Thione Ballago Seck et son acolyte Alaye Djité, ces derniers sont libres comme l’air depuis hier. Et pour cause, le juge correctionnel a annulé tout bonnementla procédure qui a abouti à leur procès. «Le tribunal, statuant en matière correctionnelle et en premier ressort, déclare l’exception sur le défaut de base légale, soulevée par la défense, recevable», a déclaré d’emblée Maguette Diop. Qui, dès lors, a déclaré «nul et de nullité absolue» l’ensemble de la procédure intentée contre Thione Seck et Alaye Djité, parce que, ajoute-t-il, «les mis en cause n’ont pas été assistés par un avocat dès l’interpellation», conformément au règlement N°5 de l’Uemoa. En effet, pour tirer leur client d’affaires, Mes Ousmane Sèye et Cie ont soulevé et plaidé un vice de procédure, à savoir, la violation de l’article 5 du règlement de l’Uemoa, relatif à la présence de l’avocat dès les premières heures de l’interpellation de la personne. Ce qui a été omis, selon eux, par les gendarmes enquêteurs dans l’affaire des faux billets impliquant leur client. Thione Secket Djité étaient poursuivis pour association de malfaiteurs, altération de signes monétaires ayant cours légal à l’étranger, blanchiment d’argent, tentative d’escroquerie et complicité.
 
Thione Seck : «Je ne sais pas celui qui est derrière tout ça, mais au moment où les gendarmes venaient chez moi, les journalistes étaient à l'affût.  Ça veut dire que c'était programmé»
 
 
 
Après l’annulation de ladite procédure, le père de Wally Seck, qui a encore réitéré ses contestations devant la presse, a aussi ouvertement soutenu que cette affaire a été concoctée de toutes pièces pour nuire à sa réputation. «J'ai toujours dit que je n'ai jamais fait de faux billets. Je ne sais pas comment on fait des faux billets et je n'ai pas de machine qui fait des faux billets. Je ne l'ai jamais fait et je ne le ferai jamais. Qu'on me regarde en face, un faiseur de faux billets n'aura jamais le visage que Dieu m'a donné. J'ai toujours dit que je suis innocent. On m'a berné, comme on a berné beaucoup de marabouts, comme on a berné des anciens présidents, comme on a berné beaucoup d'artistes avant moi. J'ai toujours dénoncé qu'il y avait un complot contre moi et le temps étant le seul juge m'a donné raison. Ils m'ont pris mes 85 millions, ils ont sali mon nom, on m'a retenu en prison pendant 8 mois pour rien». Et ces 8 mois m'ont bousillé la santé. Ils m'ont fait du tort et ils ont aussi fait du tort à ma famille, ils ont fait du mal à mes enfants. Ils ont essayé de ternir mon image. Je ne sais pas celui qui est derrière tout ça, mais, au moment où les gendarmes venaient chez moi, les journalistes étaient à l'affût.  Ça veut dire que c'était programmé. Les gendarmes qui viennent me dire que vous avez tant de milliards en faux, comment ils le savaient ? Je ne sais pas la suite, mais ce qui est important pour moi, c'est qu'aujourd'hui, c'est un jour de victoire. Et c'est très important pour moi, pour mes fans, pour ma famille. Par  rapport à tout ce que j'ai donné à mon pays pendant 45 ans, je ne cessais de réfléchir, de composer, de choisir des thèmes qui puissent au moins servir à des Sénégalais. Si on me dit que Thione Seck est le meilleur parolier de toute sa génération, ce n'est pas pour rien. Par rapport à tout ce que j'ai fait, je me sens un peu délaissé, parce que des étrangers qui viennent dans mon pays, qui font tout, quand je reprends les propos de Alaye Djité, mon soi-disant complice, il leur a dit devant moi que ce Monsieur-là n'en est pour rien. C'est moi qui ai essayé de le contacter pour l'escroquer ; pourtant il l'a dit depuis», a lâché le lead-vocal du Raam Daan.
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Hélicoptères

Boomerang: Repérage

Boomerang: Jeu de dupes

Boomerang: Feu du ciel

Boomerang: Pis-aller

Boomerang: Version

Boomerang: Bouillonnement

Boomerang: Futé

Boomerang: Voilée violée

Boomerang: Rentrée