jotaay

Boomerang: Recul



Boomerang: Recul
Une police républicaine, rien de tel en démocratie. Elle encadre et sensibilise. Mais, réprimer des manifestants pacifiques exerçant un droit reconnu par la charte fondamentale est devenu le lieu commun des interventions policières au Sunugaal. On est revenu plus de quarante ans en arrière, quand, sous le régime du parti unique de Léo-Poète, les militants extrémistes de gauche distribuaient leur tracts incendiaires sous le manteau, au risque d’arrestations et de traque au long cours. Les propagandistes de ces années de braise, face à la pensée unique imposée par le pouvoir, finissaient par se radicaliser et à faire preuve de violence, en caillassent et en brûlant. Or, les activistes qui élèvent aujourd’hui la voix, contre une hausse de prix de l’électricité ou l’arrestation de leurs congénères, n’ont vraiment rien à voir avec ceux-là qui, certains s’en rappellent, s’en étaient pris au Centre culturel français à l’époque. Pour dire que le pouvoir doit faire preuve de retenue et ne pas trop inciter à une radicalisation. Les menaces judiciaires contre ces policiers prompts à exécuter des ordres abusifs contre de paisibles citoyens ne doivent pas tomber dans l’oreille de sourd.
Waa Ji

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS


Boomerang: Tout baigne

Boomerang: Ndëp collectif

Boomerang: Image d’Épinal

Boomerang: Enlisement

Boomerang: Démon de midi

Boomerang: Capacités

Boomerang: Molécules

Boomerang: Talaatay Ndar

Boomerang: Avion-stop

Boomerang: Ordures