jotaay

Boomerang: Promotion



Boomerang: Promotion
Nous reparlons du téléphone, qui a cessé d’être arabe pour devenir sunugaalien. Car, qui adore blablater au bigophone plus que le Sunugaalien, tu meurs ! C’est comme si c’est dans notre ADN. Seul l’internet allié au portable est parvenu à clouer le bec à la majorité des Sunugaaliens, qui maintenant la bouclent pour se mettre à pianoter et à s’envoyer vidéos et vocaux. En tous cas, les trois compagnies sur la place et qui vivent de notre palabre ne se plaignent pas du tout. Et il est grand temps, pour elles, de baisser les prix, aussi bien du téléphone que de l’internet. Niangal, dans son projet de restreindre les dépenses de l’administration en la matière, aurait pu mieux opérer que d’allouer des indemnités forfaitaires, en négociant direct avec l’opérateur où Sunugaal a des intérêts afin d’impulser une baisse généralisée des prix. En attendant, soulignons quand même une chose des plus bizarres, concernant ce même opérateur historique qui gagne des milliards sous l’arbre à palabres des Sunugaaliens. Certainement que nombre de Goorgoorlus l’ont déjà remarqué. Comment se fait-il que, depuis le 14 août dernier, il n’y ait pas eu de promotion sur le crédit téléphonique ?
Waa JI

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS


Boomerang: Tacots

Boomerang: Tout baigne

Boomerang: Ndëp collectif

Boomerang: Image d’Épinal

Boomerang: Enlisement

Boomerang: Démon de midi

Boomerang: Capacités

Boomerang: Molécules

Boomerang: Talaatay Ndar

Boomerang: Avion-stop