jotaay

Boomerang: Pis-aller



Boomerang: Pis-aller
Le ventilo divin a tourné à plein régime, hier, soufflant un air frisquet sur la brûlante bouillie de mil (laax) de notre société sunugaalienne. Les braises sous la cendre qui voulaient consumer le voile à Sainte Jeanne d’Arc ont heureusement fini sous l’éteignoir liquide qui n’a cessé d’arroser le pays. Tout est donc bien qui finit bien. Au grand bonheur de l’homo senegalensis, épris de paix et de concorde nationale, mais au grand dam des pyromanes tapis dans l’ombre, dont le projet inavoué est de déstabiliser Sunugaal, ce havre de quiétude dans une mer tumultueuse. Mais, les fortes pluies ne sont pas seulement bienvenues. Elles sont honnies dans certaines zones qui, malheureusement, sont de plus en plus nombreuses. La banlieue pleure lorsque le ciel ouvre ses vannes et les maisons, les rues et même les autoroutes dégoulinent à perte de vue. Alors, les mesures préconisées par Prési, afin de pallier ces inondations, ne sont que pis-aller. Aussi, pour éviter les retours de bâton, une adresse à la Nation aurait été plus indiquée au sortir de ce conseil de ministres spécial. Parler à son peuple, ce doit être l’exercice de Com par excellence pour tout dirigeant en pareil moment.
Waa Ji

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Souricière

Boomerang: Condition humaine

Boomerang: Fausseté

Boomerang: Crédibilité

Boomerang: Priorité

Boomerang: Compétences

Boomerang: Cadeau empoisonné

Boomerang: Speech

Boomerang: Basta !

boomerang: Cambriole




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures