jotaay

Boomerang: Coupe-circuit



Boomerang: Coupe-circuit
Pour court-circuiter la seconde manif prévue ce vendredi par le collectif «Noo Lank» contre la hausse du prix de l’électricité et l’embastillement des activistes Guy Marius et Cie, le pouvoir agitent des leurres tous azimuts tout en faisant miroiter des lueurs. Ainsi, l’autorité administrative, face à la volonté de ceux d’en face de manifester avec ou sans autorisation, louvoie, pilote à vue et finira certainement par annoncer une interdiction. Force devant rester à la loi ? Oui, mais à la constitution d’abord, qui donne droit à manifester. Et au-delà du coup de bluff de l’autorité en kaki, Dame justice, pour sauver la face et couper court aux velléités de confrontations inévitables, devrait bien lâcher du lest, au bout de l’audition au fond de Dr Babacar Diop et ses potes. La liberté provisoire comme panacée sera une porte de sortie honorable. Mais suffira-t-elle pour empêcher l’intifada au centre de Ndakaaru ? Rien n’est moins sûr. Car la cause première de l’ire de «Noo Lank», la hausse du prix du courant, restera sous tension malgré le coupe-circuit d’une promesse de baisse du prix de l’électricité…en 2020. Pour dire que ça craint toujours.
Waa Ji

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS


Boomerang: Hauteur

Boomerang: Recul

Boomerang: Démantèlement

Boomerang: Situationnistes

Boomerang: Mouron

Boomerang: Magma

Boomerang: Forts et faibles

Boomerang: Tango chinetoque

Boomerang: innocuité

Boomerang: Palabres