jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

BOMBARDIER PILONNE LE LUTTEUR PIKINOIS: «Eumeu Sène est un jaloux, un lutteur qui n’a rien gagné, son seul fort, c’est courir derrière les programmes»



 
Réplique du berger à la bergère. Bombardier est monté hier au créneau pour clouer au pilori son prochain adversaire, qui a osé minimiser sa victoire contre Rocky Balboa. Le roi des arènes pense qu’Eumeu Sène est un jaloux, un lutteur qui n’a jamais rien gagné et qui ne fait que courir derrière les programmes.
 
Invité de l’émission Bantamba, le B52 a lâché ses missiles sur le leader de Tay Shinger, coupable à ses yeux d’avoir minimisé la ceinture qu’il a gagnée devant Rocky Balboa en MMA. «Eumeu Sène, c’est un jaloux. Il n’a jamais gagné de médaille d’or et n’a jamais été meilleur lutteur. Son fort, c’est de courir derrière les programmes», a pesté Bombardier.
 
«Je suis à 100% avec mes collègues lutteurs, contrairement aux autres»
Pour rappel, Eumeu Sène, présent au stade Massène Sène où il était venu soutenir son frère d’écurie Tyson 2, s’était moqué de son prochain adversaire, fraîchement revenu d’une brillante victoire face à Rocky Balboa en Suisse. «Bombardier n’est pas un champion. Il n’a même pas mérité sa victoire. C’est en reculant qu’il a gagné. Ce succès ne m’ébranle pas, il saura que je ne suis pas un peureux quand on se fera face. D’ailleurs, je me demande ce que la ceinture peut lui apporter, ce n’est pas un titre respectable. Et au soir de notre confrontation, je promets de le battre pour ensuite récupérer cette ceinture que je vais remettre à Rocky», disait-il. 
Au sujet du différend qui oppose le Cng et les lutteurs, le colosse de Mbour se dit être en phase avec ses collègues à 100%. «Que ça soit clair, je suis à 100% avec eux, contrairement aux autres», ajoute-t-il.
 
«On paie des impôts et on sait pourtant où va cet argent. Où va l’argent que le Cng prend sur nos cachets ?»
 
Un autre tacle masqué du colosse de Mbour en direction d’Eumeu Sène, qui est le seul lutteur à se désolidariser de ses collègues, en soulignant qu’il ne soutient pas cette démarche. Pour Bombardier, il est temps que le Cng explique où va cet argent. «Même quand on paie nos impôts, on sait où va l’argent, mais ici, c’est le contraire. C’est inacceptable», assène Bombardier, qui trouve les sanctions du Cng trop sévères. «Il y a beaucoup de choses à revoir dans ce sport». Auparavant, il a encore mis en garde la structure Leewtoo Production pour la régularisation du combat. «Nous sommes dans le dernier virage. Il doit régulariser le combat pour le mois de juillet, comme le stipule le contrat. Moi, je n’ai plus le temps de rester un ou deux ans sans lutter. Au-delà du mois de juillet, s’il ne fait rien, je ne lutterai plus pour lui».


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Effets de manche

Boomerang: ​Voix de la raison

Boomerang: Tabou aboli

Boomerang: Canari

Boomerang: Cancrelat

Boomerang: Ila Touba

Boomerang: Prétexte

Boomerang: Tempo

Boomerang: Match-piège

Boomerang: Charivari