jotaay

BALLET DES RESPONSABLES DE L’OPPOSITION AU PALAIS : Abdoul Mbaye raille ses camarades et se contente d’un courrier pour féliciter Macky Sall et lui soumettre ses mesures complémentaires



BALLET DES RESPONSABLES DE L’OPPOSITION AU PALAIS : Abdoul Mbaye raille ses camarades et se contente d’un courrier pour féliciter Macky Sall et lui soumettre ses mesures complémentaires
A la place «d’un entretien protocolaire médiatisé de quelques minutes» au palais de la République, Abdoul Mbaye a préféré «écrire» au président de la République. Un courrier dans lequel il a félicité le chef de l’Etat suite aux mesures prises, mais est également revenu sur des mesures complémentaires à prendre, notamment le recours à la Chine pour des respirateurs artificiels, la relance de la production de chloroquine par la Sipoa etc.

L’ancien Premier ministre et président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), Abdoul Mbaye, ne cautionne pas ce ballet de responsables de l’opposition au palais de la République pour échanger avec le chef de l’Etat sur la pandémie du coronavirus. En effet, il a préféré envoyer un courrier au chef de l’Etat pour lui faire part de ses «remarques et suggestions». Ces lignes, écrit-il, «pourront vous être utiles, et bien davantage que ne l’aurait été un entretien protocolaire et médiatisé de quelques minutes», raille l’ancien Pm qui n’a pas manqué de se confondre en félicitations - pour la première fois depuis 2012 - pour avoir fait siennes les mesures prises par le chef de l’Etat en vue de faire face au Covid-19. A cet effet, il est persuadé que la restriction des rassemblements et déplacements ne peut qu’aller crescendo. «Plus le rythme des mesures l’organisant sera élevé, plus la lutte contre l’épidémie se révèlera efficace», indique M. Mbaye.

Graves conséquences du confinement sur l’économie

Seulement, il fait remarquer que ces mesures de confinement auront de graves conséquences sur l’économie informelle, précaire et journalière ; dans les villes comme dans les campagnes où la réalité des productions agricoles, dit-il, est largement inférieure aux statistiques officielles. «La grande majorité de la population sera sévèrement touchée. Il est donc essentiel de leur apporter une aide spécifique consistant à mettre à disposition dans les foyers les plus démunis et les plus exposés à la lourde crise économique qui s’abattra sur notre pays des moyens de se nourrir», plaide l’ancien Premier Pm, qui préconise dans la foulée la mise en place urgente d’une chaine logistique et de solidarité. A ce dessein, il révèle qu’il est possible d’introduire dans nombre de familles des moyens supplémentaires en mettant à leur disposition les économies qui seront créées par l’importante baisse du prix du pétrole. Cela peut être obtenu, ajoute-t-il, en réduisant celui de l’électricité à un niveau inférieur à celui d’avant décembre 2019.

Recourir à la Chine pour des respirateurs artificiels

Aussi, pour faire face à la prise en charge sanitaire des malades du coronavirus, le président de l’Act estime que le grand dénuement des hôpitaux sénégalais ne permet pas la prise en charge de malades affluant en grand nombre, et en particulier de ceux nécessitant le recours à une assistance respiratoire. Ainsi, devant pareille situation, il invite l’Etat à mettre à contribution la Chine pour livrer au Sénégal des respirateurs artificiels permettant d’équiper de nouveaux hôpitaux de campagne (déjà réalisés ou à monter) et des masques en grand nombre pour la protection du personnel soignant avant toute chose. Le Mercy Ship peut également être d’un grand apport à notre pays. «S’il est encore possible de disposer du bateau hôpital Mercy Ship, il convient de tout faire pour l’avoir à quai et profiter de ses nombreux lits et de son plateau médical de très grande qualité», soutient Abdoul Mbaye. Pour pallier une éventuelle insuffisance du personnel soignant, il invite l’Etat à identifier le personnel admis à la retraite afin de pouvoir être rappelé en cas de nécessité. Il n’exclut pas dans cette même veine le recours à l’assistance de médecins cubains qui devrait également être envisagée et préparée.

Reprendre la production de Chloroquine

A l’instar des pays comme la Chine et la France qui ont expérimenté avec des résultats encourageants l’administration de la chloroquine, Abdoul Mbaye rappelle que notre pays fut producteur de ce médicament par la Sipoa. «Il est important de retrouver et réunir toutes les compétences pour en reprendre la production en grande quantité non seulement pour le Sénégal, mais également les pays voisins du nôtre», dit-il.

Veillez à l’usage correct des ressources et punissez sévèrement les auteurs de détournements

Outre les ménages qui seront affectés par cette crise économique, Abdoul Mbaye fait remarquer que de nombreuses entreprises, (très petites, petites, moyennes ou grandes), souffriront aussi de la crise économique qui s’installe et qui risque d’être plus sévère. Même si les ressources pour aider ces entreprises ont déjà été identifiées, il préconise la transparence dans la gestion de ces fonds. «Il est plus qu’urgent de définir en toute transparence les procédures par lesquelles l’accès à ces ressources sera possible et organisé. Cette aide doit privilégier la prise en charge totale ou partielle des revenus des personnels travailleurs. D’énormes ressources seront brassées dans le cadre de procédures d’exception. Veillez à leur correct usage et, dans une attitude nouvelle, punissez avec toute la sévérité requise ceux qui seraient tentés d’en détourner des montants à leur profit propre ou à d’autres fins», sérine l’ancien Pm.

Sensibiliser les leaders sociaux sur le confinement

En outre, le patron de l’Act, contrairement aux audiences accordées aux responsables de l’opposition, a invité le chef de l’Etat à consacrer une part de son précieux temps d’audience à recevoir, parmi les nombreux leaders sociaux que compte notre pays, ceux qui ne seraient pas encore convaincus que les mesures de confinement, aujourd’hui partiel et sans doute demain total, sont les meilleurs moyens de lutte contre le Covid-19.

Moussa CISS
Pape Moussé Diaw


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS



Boomerang: Lifting

Boomerang: Sésame

Boomerang: Catharsis

Boomerang: Message

Boomerang: Alcôves

Boomerang: Causette

Boomerang: Confinement

Boomerang: Retour

Boomerang: Agressivité

Boomerang: Aller vite




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures