jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Abdoul Baal, DG DE LA SDE A TIVAOUANE: «Nous sommes absolument confiants et sûrs que nous allons continuer à gérer l’eau au Sénégal»



Abdoul Baal, DG DE LA SDE A TIVAOUANE: «Nous sommes absolument confiants et sûrs que nous allons continuer à gérer l’eau au Sénégal»
 
 
 
A la Sénégalaise des eaux, on ne se fait pas de soucis. L’eau ne les échappera pas. C’est le Directeur général Abdoul Baal lui-même qui l’a assuré hier à Tivaouane où il a rencontré le khalife général des Tidianes pour la ziarra d’avant gamou. «Nous sommes absolument confiants et sûrs que nous allons continuer à gérer l’eau au Sénégal», a-t-il dit. Cette déclaration a été faite dans un contexte particulier. Alors que d’habitude, le Khalife général des Tidianes recevait la délégation en présence de la presse, cette fois-ci, Serigne Mbaye Sy Mansour a tout simplement zappé les journalistes. Une bouderie ?
 
 
 
 
 
L’année dernière, alors qu’il venait d’accéder fraichement au Khalifat, Serigne Mbaye Sy Mansour avait reçu la délégation de la Sde dans la Grande salle des hôtes de sa maison. Mais, cette année, il a reçu la délégation dans le salon qui se trouve au premier étage de ladite maison, sans la présence des journalistes. Il s’est chargé lui-même de dire au chargé de communication de la Sde de Thiès, Mamadou Diop, que la rencontre allait se tenir sans les journalistes. Mais, qu’il permettait seulement à deux cameramen de prendre des plans cadrés (Pc) et de les partager après avec les autres. Des spéculations ont eu cours sur la motivation du Khalife à ne pas rencontrer la presse ; certains avançaient même la thèse de la maladie, mais, à la vue des images prises lors de la rencontre, les journalistes se sont demandé si le marabout n’avait pas décidé de ne plus faire face à la presse. Et ils se sont résignés à comprendre que le Khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour, ne voulait tout bonnement pas les rencontrer.
Pour sa part, le Directeur de la Sde estime qu’il y a eu toujours des huis clos, dans de pareilles circonstances, avec le Khalife général des Tidianes. Revenant sur la question à savoir s’ils ont parlé de la volonté du chef de l’Etat de confier la gestion de l’hydraulique urbaine au groupe français Suez, Abdoul Baal de souligner : «Il ne s’agit que d’une adjudication provisoire. Et nous, Sénégalaise des eaux, avons introduit un recours. C’est un processus qui n’est pas terminé et nous sommes tous astreints à des clauses de confidentialité, qui ne nous permettent pas de nous épancher sur la question». Cependant, il regrette les propos insidieux qu’il entend par rapport à la question. «Nous sommes sereins et attendons la suite des évènements. Nous sommes absolument confiants et sûrs que nous allons continuer à gérer l’eau au Sénégal, comme nous l’avons toujours fait, en relation avec l’Etat et la Sones». En ce qui concerne leur discussion avec le Khalife sur la question de Suez, Abdou Baal signale que le marabout est un homme très informé et qu’en conséquence, il leur a posé un certain nombre de questions auxquelles ils ont eu à répondre, dans le respect des clauses de confidentialité qui les astreignent, mais en lui faisant savoir qu’ils font confiance au droit pour la suite des évènements.
 
Sokhna Khady SENE
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Pacte

Boomerang: Silence on tue !

Boomerang: Un truc de ouf

Boomerang: Exorcisme

Boomerang: Sketch

Boomerang: Asymétrie

Boomerang: Vaccin

Boomerang: Carton écarlate

Boomerang: L’eau dans le gaz

Boomerang: Croupier