jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

ATTENTAT A LA PUDEUR AVEC VIOLENCES: Il avait tâté les seins d'une sexagénaire rencontrée dans la rue à Bambilor



ATTENTAT A LA PUDEUR AVEC VIOLENCES: Il avait tâté les seins d'une sexagénaire rencontrée dans la rue à Bambilor
 
Omar Sow est un gars particulier. Ce dernier n’a rien trouvé de mieux à faire que de tâter les seins d'une sexagénaire qu'il avait rencontrée dans la rue à Bambilor. Il risque 6 mois de prison ferme devant le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar où il a comparu hier.
 
 
 
Le comportement d’Omar Sow (57 ans) à l'endroit de la sexagénaire Fatoumata Diaw (61 ans) ne peut pas être justifié quel que soit le mobile avancé. Alors que cette pauvre dame vaquait tranquillement à ses occupations, cet homme marié, après l'avoir croisée dans la rue, lui a tâté les seins. Selon la victime qui habite à Bambilor où les faits se sont passés, lorsqu'elle a rencontré Omar Sow, celui-ci est revenu sur ses pas avant de toucher ses parties intimes. La vieille, désemparée, est tombée sur le sol. Mais, cela n'a pas dissuadé son agresseur qui a continué à tripoter ses seins. Heureusement, elle a été secourue par la dame Tening Dione qui avait entendu ses cris de détresse et qui était de passage sur les lieux. Ainsi, pour éviter de justesse qu'il soit passé à tabac par les riverains, Tening a conduit Omar Sow chez le délégué du quartier.
Remis entre les mains de la police, il a été inculpé pour attentat à la pudeur avec violences. C'est pour ces faits qu'il a comparu hier devant le juge des flagrants délits de Dakar. Alors qu'il avait devant le ministère public reconnu ces faits en soutenant qu'il ne faisait que taquiner la plaignante, il les a réfutés face au juge. D'après Omar Sow, ce sont des accusations gratuites que Fatoumata Diaw a portées à son endroit. Selon lui, il ne connaît même pas cette dame qu'il n'a pas touchée et qui a l'âge de sa mère. Mais, ses dénégations n'ont pas convaincu le représentant du parquet.
À en croire ce dernier, les contestations du prévenu ne sont qu’un moyen pour se soustraire à sa responsabilité pénale. Toujours dans ses développements, le parquetier qui a requis 6 mois ferme contre lui a ajouté : «vous constaterez que le prévenu tente manifestement et maladroitement de nier l’évidence. Il a été interpellé dans les circonstances parfaites de la flagrance. Il a été emmené chez le délégué de quartier sinon il allait être bien lynché par les riverains». L'avocat de la défense ayant demandé une application bienveillante de la loi pénale pour le compte du prévenu, le tribunal rendra son verdict le 21 octobre prochain.
 
Fatou D. DIONE
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Spectre

Immortalité

Jogging

Bobos

Crever l’abcès

Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»