jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

ASSISES DU SPORT SENEGALAIS : 100 Mds FCFA (152 millions € ) même pas la clause libératoire d'un bon joueur dans le monde ,pour gagner 1000 Mds en 10 ans et des coupes en Afrique et dans le monde



ASSISES DU SPORT SENEGALAIS  : 100 Mds FCFA (152 millions € ) même pas la clause libératoire d'un bon joueur dans le monde ,pour gagner 1000 Mds en 10 ans et des coupes en Afrique et dans le monde
Les idées le courage l'envie de nouveautés un bon mélange pour agir de manière créative quant on c'est que la majorité de nos hommes politique ne le sont pas.  

  Pour un sport performant et particulierement un football performant, qui permettra au Sénégal de gagner des trophées, l’innovation, une politique dynamique de construction d’infrastructures et d’accroissement des financements sont incontournable. Et dans un pays comme le nôtre, seul le président de la république peut porter cette vision. Cette politique de relance et de développement du sport national sera conduite sur 10 ans, avec un financement de 100 milliards brut.  

Le premier axe de cette politique, sera la construction d’infrastructures, notamment des stades omnisports, dans les 14 régions du pays plus les 2 départements les plus populaire du pays Mbour et Mackhé. Des stades au moins de la dimension de Demba Diop plus Marius Ndiaye (autour de 15 000 places foot et 2000 places basket ). Pour chaque stade régional, on mettra 4 milliards, soit un total de 64 milliards. Et la réalisation sera confié aux entreprises nationales les plus en vue dans le domaine des Btp. 

  Arrêtez de vous contenter des dons des philanthropes chinois et autre..... 

  En plus des infrastructures, on sait aussi que dans le football moderne, la communication, les médias en général, jouent un rôle central dans la promotion et la valorisation des produits sportifs. En ce sens, il sera mis en place une chaine de télévision, soit étatique, soit en partenariat état-privée, qui sera exclusivement dédié au sport et à la promotion du sport national. Cela pourra se faire avec 2 milliardsFcfa.

   Financer le championnat d’élite pour 10 milliards en 10 ans.

Pour promouvoir le sport, il faut d’abord promouvoir son élite. En ce sens, 10 milliards sur les 34 restants, seront consacrés au financement du championnat de football d’élite. Cela, pour chaque année, appuyer les clubs, mais aussi donner de forte récompenses au champion du Sénégal et au club vainqueur de la coupe nationale.

Ces derniers, faut-il le rappeler ne gagne pas plus de 20 millions. Ce qui est insignifiant et pas motivant pour les présidents de club. 

Quand on mettra 1milliars Fcf  pour le champion du Sénégal, tous les investisseurs penseront à investir dans le football et dans nos clubs, qui seront plus compétitifs, avec des joueurs performants qui peuvent rapporter gros dans le marché des transferts. 

Sur les 24 milliards restants, 5 milliards dont un partage des 500millions Cfa, seront consacré, pour 10 ans, aux équipes 2éme 3éme et finaliste perdante de la coupe du Sénégal, pour également les booster. Ce qui permettra de créer progressivement des clubs fort, car ayant une bonne assises financière et capables d’avoir une trentaines de salariés, avec des salaires minimums de 200 000 F Cfa.

Cela est si important qu’aujourd’hui, le sport est une grosse industrie, et un levier économique très puissant qui peut contribuer grandement au développement d’un pays, par la création de milliers d’emplois emplois et la contribution à la réduction de la facture sanitaire,quant on c’est que le meilleur médicament de l’homme c’est le sport.   19 milliards pour les autres disciplines   Pour les 19 milliards restants, ils seront les répartis entre les disciplines restantes, en mettant l’accent sur celles qui rapportent plus, en termes de retombés, comme le basket, l’athlétisme…cela pourra paraître injuste, comparé aux sommes dédiées au football. Mais le football est vraiment le sport roi, surtout dans notre pays. Et sa capacité à créer des emploi et des revenues est de loin plus importante que pour n’importe quelle autre discipline.   Personne ne regardait la lutte appart les amateurs puristes avec Mouhamet Ndaow Tyson et des Cachets de centaine de millions que la lutte est devenu populaire et il reste beaucoup de chemins à faire pour que les cachets deviennent des millions en euro ou dollars quant on c’est que le combat de boxe Floyd Mayweather, et Manny Pacquiao le 2 mai 2015 a apporté 500 millions de dollars (75 millions de dollars pour la billetterie, 400millions de $ pour le pay-per-view)  

Comment récupérer l’argent investi ? C’est la grande question. Mais cela ne devrait pas poser de problème. Au niveau des stades, il faudra instaurer un management de qualité, afin de les rentabiliser au maximum, avec leur utilisation (sous la forme de location) pour des activités non sportives (concerts et autres manifestations). Les recettes engendrées pourront financer l’entretien, afin de maintenir la qualité des infrastructures.  

La chaine sportive, devant promouvoir le sport national va aussi jouer un rôle important au plan financier. Il va s’occupant de la gestion du signal des matchs commercialisés partout au Sénégal et à l’étranger. Aujourd’hui, il est évident que les droits télé et de retransmissions des rencontres sportives sont de grandes sources de recette pour le sport.  En outre, pour le sponsor officiel du championnat national d’élite, on pourra réclamer jusqu’à 5 milliards par ans. Et beaucoup de société peuvent payer cette sommes sans problèmes, surtout avec une nouvelle organisation qui va garantir le spectacle. 

Il y’a combien de neymar de mbappé,messi et de christiano au senegal qui n’ont pas fait carrière à cause de condition difficile.

Qui pourrait me dire la masse salariale des expatriés footballeurs,basketteurs etc….. ?

La 35ème édition du Rapport Mensuel de l’Observatoire du football CIES analyse la présence de joueurs expatriés dans le monde. L’échantillon se compose de 12’425 footballeurs expatriés présents au 1er mai 2018 dans 2’235 équipes de 142 ligues et 93 associations nationales. Le Brésil est le pays avec le plus de représentants à l’étranger (1’236), suivi par la France (821) et l’Argentine (760). Presqu’un quart des expatriés sont originaires de ces trois pays. 

badoudiagne@gmail.com

ASSISES DU SPORT SENEGALAIS  : 100 Mds FCFA (152 millions € ) même pas la clause libératoire d'un bon joueur dans le monde ,pour gagner 1000 Mds en 10 ans et des coupes en Afrique et dans le monde

ASSISES DU SPORT SENEGALAIS  : 100 Mds FCFA (152 millions € ) même pas la clause libératoire d'un bon joueur dans le monde ,pour gagner 1000 Mds en 10 ans et des coupes en Afrique et dans le monde


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Maitre Aliboron

Boomerang: Aiguillon

Boomerang: Préférence nationale

Boomerang: Flop

Boomerang: Injustices

Boomerang: Courte échelle

Boomerang: L’arroseur arrosé

Boomerang: Réformes

Boomerang: Retour

Boomerang: Révulsant