jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

ABDOU MBOW ATTAQUE SEVEREMENT IDRISSA SECK : «S’il y a quelqu’un qui a bousillé les chemins de fer, c’est bien Idrissa Seck»



Le 3e vice-président de l’Assemblée nationale n’a pas raté le leader de la coalition «Idy2019». En campagne de proximité avant-hier, à Thiès, Abdou Mbow a accusé Idrissa Seck d’être le seul fautif de la situation des chemins de fer et ses déclarations ne collent pas avec ses agissements quand il était maire.

Abdou Mbow a encore attaqué le leader de la coalition «Idy2019». Cette fois, c’est en réponse aux propos d’Idrissa Seck qui a promis de faire des grands travaux pour rétablir la ligne Dakar-Bamako. Mais, pour le 3ème vice-président de l’Assemblée nationale, c’est Idrissa Seck, lui-même, qui a détruit les chemins de fer. «En 2002, c’est lui-même qui avait préparé un décret pour attribuer les logements de la cité Balabé à la mairie de Dakar, alors qu’il était maire de la ville de Thiès», explique-t-il. Pour Abdou Mbow, les propos du candidat de Rewmi sont juste des promesses électorales puisque ses paroles ne pourront jamais être concrétisées. «Dire donc aujourd’hui qu’il va réhabiliter les chemins de fer, c’est se foutre des Sénégalais. Depuis des années, il ne peut plus gagner les chemins de fer, parce que les cheminots, eux, ont compris son jeu, que c’est lui-même qui a détruit les chemins de fer». Revenant sur leur tournée électorale, Abdou Mbow se réjouit du bilan provisoire. «Depuis une semaine, on est en train de faire le tour des maisons, des quartiers, pour discuter avec les populations et les convaincre à voter pour le Président Macky Sall, parce qu’il a un bilan, mais aussi un programme. Contrairement à ceux qui n’ont rien de tout ça et qui espèrent être élus pour diriger le pays. C’est vraiment perdre son temps. Ce sont les Sénégalais qui élisent et on remarque qu’ils nous accueillent et nous écoutent avec enthousiasme, même si les doléances ne peuvent manquer», laisse-t-il entendre Avant de poursuivre : «certaines devaient être réglées par les compétences décentralisées, comme les assainissements, les éclairages publics et autres. Ils nous ont fait comprendre que les maires qui sont avec Idrissa Seck n’ont rien fait». Abdou Mbow n’a pas manqué d’attaquer l’ancien président de la République et le leader de Pastef, tout en demandant aux Sénégalais de rester sereins. «Les propos d’Abdoulaye Wade sur sa rencontre avec Sonko ne nous intéressent pas. Ce qu’ils préfèrent, eux, c’est discuter dans des hôtels, alors que nous, c’est la population qui nous intéresse. Et s’ils pensent que ce sont les hôtels qui vont élire, ils se trompent», laisse-t-il entendre. Le député a profité de l’occasion pour revenir sur les accidents mortels enregistrés depuis le début de la campagne électorale. «Nous déplorons cela. Nous avons appris que des personnes sont décédées dans le cortège d’Idrissa Seck et de Macky Sall. Ce n’était pas souhaitable. Nous aurions voulu faire toute la campagne sans incident majeur», affirme-t-il.

Khadidjatou DIAKHATE
Pape Moussé Diaw


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Relâche

Boomerang: Cœur à prendre

Boomerang: Héraut

Boomerang: Ingrédients

Boomerang: Foultitude

Boomerang: Jurisprudence

Boomerang: Guérilla

Boomerang: Si près

Boomerang: Gouverner, c’est prévenir

Boomerang: Numérotez les abattis !