jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

A LA SUITE D’UNE PLAINTE DE SA FEMME, NIECE D’UN MAGISTRAT: Un Franco-sénégalais se retrouve en garde-à-vue après une empoignade chez lui avec sa belle-famille à 2 h du matin



A LA SUITE D’UNE PLAINTE DE SA FEMME, NIECE D’UN MAGISTRAT: Un Franco-sénégalais se retrouve en garde-à-vue après une empoignade chez lui avec sa belle-famille à 2 h du matin
 
 
Le Franco-sénégalais Sylvain Mendy ne s’attendait pas à passer sa première nuit dans les geôles de la gendarmerie de Ngor, à la suite d’une plainte pour coups et blessures volontaires, déposée par sa femme, nièce d’un magistrat, pour avoir été lui-même agressé chez lui. Envoyé au violon, il dépose une plainte, via son avocat Me El Hadj Diouf, pour violation de domicile, enlèvement d’enfants, voie de faits, agressions, entre autres. Le hic dans cette affaire, c’est que le sieur Mendy, qui a une Itt de 10 jours, suite à l’agression qu’il a subie chez lui, vers 02 heures du matin, par ses beaux-frères, a été arrêté, entendu sur procès-verbal et les enquêteurs ont omis d’entendre son épouse.
 
La célérité de la justice, on le souhaite, mais au Sénégal, si c’est le cas, cela inquiète. Les khalifistes en ont fait les frais, Sylvain Mendy également, dans l’affaire qui l’oppose à sa femme Assa Diakhaté, nièce d’un juge sénégalais. Tout a commencé quand la femme du Franco-sénégalais a déposé une plainte auprès du procureur pour coups et blessures volontaires, avec un certificat médical, vendredi dernier. Seulement, la rapidité avec laquelle le dossier a été traité montre que l’affaire a été diligentée d’une main de maitre.  En effet, la nièce du magistrat a saisi la justice vendredi et le lundi, le parquet a délivré un soit transmis. Ainsi, en moins de 24h, l’affaire a atterri à la gendarmerie de Ngor, alors que le Franco-sénégalais était en procédure civile, suite à la citation de sa femme qui a demandé à quitter le domicile conjugal. En cours d’audience, la gendarmerie appelle son avocat, Me El Hadj Diouf, pour une plainte pour coups et blessures volontaires déposée par Assa Diakhaté. Ainsi, il est convoqué par la gendarmerie de Ngor. Une fois sur les lieux, les pandores lui font savoir que le soit transmis du procureur exige une enquête et une arrestation. Serein, Sylvain Mendy mandate son avocat pour déposer immédiatement une plainte pour violation de domicile, menace de mort, voie de faits et agression.
En fait, dans la nuit du 5 au 6 septembre, les beaux-frères de Sylvain Mendy et sa belle-mère sœur d’un juge sénégalais, sont entrés par effraction chez Sylvain Mendy, vers les coups de 02 heures du matin, pour enlever ses deux enfants âgés de 8 ans et 4 ans. Après leur passage, il a commis un huissier pour constater l’effraction. Dans le procès-verbal, l’huissier renseigne que la serrure de la porte d’entrée du bâtiment est complètement endommagée, ainsi que la partie supérieure de la porte qui est cassée. Il s’y ajoute que la porte de la chambre des enfants située à l’étage est fracassée, trouée au milieu. L’huissier signalera aussi qu’il n’a pas trouvé les deux garçons ainsi que l’épouse Assa Diakhaté.
Toujours dans le procès-verbal, l’huissier  souligne qu’il a interpellé deux témoins, à savoir El Hadj Diouf, agent de sécurité qui, revenant sur les faits, fait savoir qu’un groupe d’individus s’est présenté au domicile de Sylvain Mendy. «L’un deux a escaladé le mur de clôture et a défoncé la porte d’entrée du bâtiment. Il s’en est suivi une altercation entre Monsieur Mendy et les individus, qui se trouvent être les membres de sa belle-famille. Ils ont pris les enfants. Monsieur Mendy a tenté de s’opposer, en vain. Les voisins sont intervenus pour tenter de les raisonner sans succès», a soutenu l’agent de sécurité à l’huissier de justice. D’ailleurs, sa version sera confirmée par un autre agent de sécurité, Sadik Bouzinou.
A la suite de la bagarre, Sylvain Mendy a été blessé à la main et à la lecture du certificat médical, le médecin a conclu à une incapacité temporaire de travail de 10 jours. Alors que, de son côté, sa femme a présenté une échographie attestant, pourtant, que le bébé va bien. Pour le moment, Sylvain Mendy a été arrêté et placé en garde-à-vue, après son face-à-face avec les pandores qui ont épargné sa femme. Une affaire qui risque de faire jaser dans les jours à venir.
 
Samba THIAM


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL


Les plus récentes

Boomerang: Oubli sélectif

Boomerang: A visage découvert

Boomerang: Jet de l’éponge

Boomerang: Le feu couve

Boomerang: Moulins à vent

Boomerang: Pacte

Boomerang: Silence on tue !

Boomerang: Un truc de ouf

Boomerang: Exorcisme

Boomerang: Sketch