jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

VOL COMMIS LA NUIT AVEC VIOLENCES ET CBV: Par jalousie, Louis Mendy bat sa copine Adama Diédhiou qui la traine devant le tribunal



VOL COMMIS LA NUIT AVEC VIOLENCES ET CBV: Par jalousie, Louis Mendy bat sa copine Adama Diédhiou qui la traine devant le tribunal
 
 
 
Les sentiments qu'éprouve Louis Mendy alias Petit envers sa copine Adama Diédhiou sont loin d'être finis, même si cette dernière a coupé les ponts. Aussi, par jalousie, Louis Mendy a bastonné Adama Diédhiou pour avoir discuté avec Ibrahima Diouf qui l'accompagnait au retour d'une séance de tam-tam. Traîné hier devant le juge des flagrants délits de Dakar par sa petite-amie et Ibrahima Diouf, Louis Mendy a été condamné à 2 ans de prison dont 1 mois ferme, pour coups et blessures volontaires et vol commis avec violences. 
 
 
 
Pour cette histoire qui a atterri devant le juge des flagrants délits de Dakar, hier, les faits se sont passés à Dalifort. Il s'agit d’une jeune fille qui sort juste de la puberté. Adama Diédhiou, 18 ans, a traduit son amant Louis Mendy devant Dame justice pour coups et blessures volontaires. En plus, le prévenu est poursuivi par le nommé Ibrahima Diouf pour vol commis avec violences. En effet, Louis et Adama ont entretenu une relation amoureuse durant cinq années. De cette idylle, sont nés deux enfants dont l'un mort-né. De fil en aiguille, la demoiselle a commencé à se lasser de cette relation. Adama Diédhiou n’en voulait plus et l’a dit à son amant. Mais, c'était sans compter avec l'entêtement et la jalousie du sieur Mendy. Ce dernier, en effet, non content de cette décision prise par sa petite-amie, s'est mis à la menacer et à s'attaquer à quiconque s'approche d'elle. Ainsi, dans la nuit du 16 au 17 février, vers les coups de 23 heures, lorsqu'elle revenait d’une séance de tam-tam, ils ont eu une altercation en présence du nommé Ibrahima Diouf. 
Ainsi, le sieur Diouf s'est proposé d'accompagner Adama Diédhiou chez elle. Mais, en cours de route, Louis s'est violemment attaqué à Diouf, le rouant de coups avant de lui voler son portable et de disparaître dans la nature. Ibrahima Diouf porte alors plainte pour vol commis avec violences, Louis Mendy a été déféré au parquet. Et les témoignages de certains de ses voisins n'ont pas milité en sa faveur. Car, la nommée Odile Gomis a révélé, lors de l'enquête, que le prévenu et deux de ses amis sont recherchés par le commissariat de Dieuppeul pour des faits d'agression commis sur une Européenne. 
 
 
 
Adama Diédhiou dément son père et enfonce son ex-copain
 
 
 
Pire, le père de Adama Diédhiou affirme que sa fille est tombée enceinte de son premier enfant à l'issue du viol qu'elle a subi de la part de Louis. Interrogée par le juge sur cette histoire, Adama Diédhiou raconte : «c'est mon ex-copain. J'ai pris la décision de le quitter parce qu'il ne cessait de me maltraiter dans la rue. Il me poursuit et s'il me voit parler au téléphone, il me bastonne et récupère l‘appareil. Il ne veut pas que je sois avec un autre homme. En plus, il me disait à chaque fois qu'il préfère me tuer et partir en prison plutôt que de me laisser vivre à côté d'un autre. Et je pense qu'il est en mesure de le faire, parce qu'il est un alcoolique et un adepte du chanvre indien. Je ne me sentais plus en sécurité avec lui. Il a eu à me frapper jusqu'à évanouissement». La plaignante a produit un certificat médical avec une incapacité temporaire de travail de 15 jours et sur le supposé viol que son père impute à son amant, Adama Diédhiou a démenti son pater. Elle dit avoir consenti au rapport sexuel avec lui à l’époque puisqu'elle l'aimait. Avant d'ajouter que c'est le prévenu qui a bien dépossédé Ibrahima de son téléphone. 
 
 
Louis Mendy se dédouane : «je l’ai frappé parce qu’il a voulu me voler ma copine que j'aime beaucoup»
 
 
 
Pour sa part, Louis Mendy a réfuté l'ensemble des infractions qui lui sont imputées. Ainsi, il a déclaré qu'il ne s'agissait pas d'agression, mais d’une scène de jalousie. «Quand je suis retourné sur le lieu où se tenait la séance de tam-tam, j'ai trouvé ma copine qui discutait avec un autre gars. C'est ainsi que je me suis mis à l'écart et je l'ai appelée, sans succès. C'est lorsqu'elle rentrait chez elle en compagnie de l’homme que je les ai suivis. J’ai alors demandé de laisser ma femme, vu que nous avons deux enfants. Il m'a rétorqué qu'il s'en fichait complètement. Et moi, par jalousie, je lui ai administré un coup de poing. Ce n'est pas le portable qui est à l'origine de cette histoire, mais c'est parce qu'il a voulu me voler ma copine que j'aime beaucoup. J'avoue que j'ai frappé ma copine par pure jalousie», explique Louis Mendy, qui affirme avoir entretenu des rapports sexuels avec le consentement de sa petite-amie. Les débats clos, le procureur a demandé une application de la loi à l'encontre du mis en cause. Toutefois, l'avocat de ce dernier, Me Iba Mar Diop, a plaidé la relaxe de son client. Au final, le juge, dans son délibéré, l'a déclaré coupable et l'a condamné à 2 ans de prison dont 1 mois ferme. 
 
Fatou D. DIONE

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Fin de cycle

Boomerang: Toile de fond

Boomerang: La Sainte Famille

Boomerang: Vulcain

Boomerang: Loi du marché

Boomerang: Argumentaire

Boomerang: Hydre de Lerne

Boomerang: Principe

Boomerang: Serpillère

Boomerang: Canalisé