jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
LE PROCÈS AHMED AÏDARA RENVOYÉ POUR CE LUNDI Me Moustapha Dieng parle de motif ne cadrant pas avec les canaux du droit pénal, la presse parquée sous le soleil ardent ARRESTATION DES DEPUTES :La coalition Bun-Bi exige la libération de tous les manifestants et demande l’éliminationdes listes proportionnelles de Bby et de Yaw LUTTE CONTRE LES ARRESTATIONS ARBITRAIRES : Aar Sénégal entre dans la danse mais exclut toute éventualité de report des élections  JULIAN NAGELSMANN, L'ENTRAÎNEUR DU BAYERN SUR MANÉ: «Rare qu'un joueur se mette complètement au service du club et de l’entraîneur» SITUATION DU PAYS: Cheikh Dieng tire à boulets rouges sur Macky et invite toute l’opposition à faire siens les mots d’ordre de Yewwi TRANSFERT DE SADIO MANÉ AU BAYERN DE MUNICH: Un pactole attend Metz et Génération Foot FINALE COUPE DU SÉNÉGAL :Pourquoi la société turque a refusé la pelouse à la Fsf ? SITUATION DU PAYS: Serigne Moustapha Sy accuse Abdou Diouf d’être derrière Macky Sall MANIFESTATION DU 17 JUIN DERNIER: 34 personnes interpellées à Ziguinchor dont Guy Marius Sagna ; Me Amadou Diallo dénonce les actes de torture PUBLICATION DE SES MEMOIRES «PASSION DE LIBERTE»: Le Pr Abdoulaye Bathily dénonce le recul démocratique sous Macky Sall et invite les jeunes Sénégalais à militer et à lutter

SA LISTE NATIONALE «DISQUALIFIEE» PAR L’OPPOSITION: Benno accuse à son tour 15 listes départementales de Yewwi Askan Wi de violer la loi sur la parité



SA LISTE NATIONALE «DISQUALIFIEE» PAR L’OPPOSITION: Benno accuse à son tour 15 listes départementales de Yewwi Askan Wi de violer la loi sur la parité
 
 
À la suite de la coalition Yewwi Askan Wi qui a animé hier un point de presse pour vilipender la liste nationale de Benno Bokk Yakaar, la coalition au pouvoir s’est prêtée au même exercice pour lui porter la réplique. Face aux journalistes, Aminata Touré et Benoit Sambou ont tenté de rassurer leurs militants, évitant au maximum d’évoquer les accusations de l’opposition. Ils accusent à leur tour la coalition Yewwi Askan Wi de n’avoir pas respecté la parité sur 15 de leurs 28 listes départementales au niveau nationale.
 
 
 
Animant un point de presse à la suite de la coalition Yewwi Askan Wi qui a accusé sa liste nationale de violer la loi sur la parité, la coalition au pouvoir a à son tour accusé Yewwi Askan Wi de n’avoir pas respecté la parité sur 15 de leurs 28 listes départementales au niveau nationale. Faisant face à la presse hier soir, Aminata Touré et ses camarades ont tenu à rassurer leurs militants. 
Prenant la parole la première, la tête de liste nationale de Benno Bokk Yakaar a commencé par haranguer la foule de militants présents sur place, histoire de rassurer les uns et les autres. Ainsi, évitant au maximum d’évoquer les accusations de leurs adversaires, Aminata Touré a indiqué que leur mandataire qui a procédé à la vérification des listes concurrentes rappelle que les coalitions de l’opposition ont aussi le droit de vérifier nos listes. «Mais la seule chose qu’on peut leur dire pour le moment, c’est qu’ils peuvent voir nos listes et s’ils estiment qu’on a violé la loi sur nos listes, ils peuvent saisir l’organe chargé de la validation des listes et en ce moment la loi s’appliquera», dit-elle encore, assurant à l’opposition le combat électoral est indéniable.
 
Benoît Sambou : «j’ai relevé des imperfections sur 15 listes départementales de Yewwi»
 
Prenant la parole à la suite de Mimi Touré, Benoit Sambou, mandataire national de la coalition Benno Bokk Yakaar, précise : «nous sommes dans une phase importante du processus électoral». C’est une phase, dit-il, de notification par la Dge et par la commission de réception des listes aux différents mandataires des observations qui sont relevées sur les différentes listes. «Ce matin (hier matin), sur convocation de la commission de réception des candidatures, nous nous sommes rendus au siège de la commission au niveau de la Direction générale des Elections pour rectifier les erreurs matérielles qui nous ont été notifiées. Après la notification qui a été faite, il y a trois jours, nous avons été convoqués pour corriger les erreurs matérielles qu’il a pu y avoir sur nos listes», a déclaré Benoit Sambou. Et d’ajouter : «après cette étape, nous avons scruté aussi, comme la loi nous le permet, les listes concurrentes. J’ai commencé par la liste de la coalition Yewwi Askan Wi. Ce que j’ai constaté, c’est que la coalition Yewwi Askan Wi est présente dans 28 départements du Sénégal et 6 départements de l’extérieur. Sur les 28 listes départementales, j’ai relevé des imperfections sur 15 listes départementales», révèle le mandataire. À l’en croire, ces 15 listes départementales violent la loi en cela qu’elles ne respectent pas la parité. «Le constat qui a été fait est que dans les départements de Mbour, de Thiès, de Goudomp, de Rufisque, de Bambey, de Kaolack, de Kaffrine, de Fatick, de Dagana, de Koungheul, de Vélingara, de Matam, de Kolda, de Louga et de Dakar, la coalition Yewwi Askan Wi ne respecte pas la parité», accuse-t-il, allant jusqu'à donner des exemples.«Quand vous prenez la liste du département de Goudomp, dans l’ordre, ils ont un homme et une femme comme titulaires, mais sur la suppléance, ils mettent une femme d’abord et un homme après. Cela veut dire qu’en cas de vacance d’un titulaire, la liste ainsi configurée ne permet pas le remplacement par un candidat du même sexe. Et cela est extrêmement grave. Et d’ailleurs, c’est ce qui leur est arrivé à Dakar. La coalition Yewwi Askan Wi ne comprend rien à la parité, la coalition Yewwi Askan Wi croit que sur les listes on peut jongler selon ses desiderata. Et ce constat a été fait sur 15 listes au niveau national», ajoute-t-il.
Pour finir, Benoit Sambou note : «j’ai saisi le président de la commission de réception des listes, de déclarations de candidature d’une irrecevabilité de la liste de la coalition Yewwi Askan Wi sur ces 15 départements. Cela est un premier coup d’œil, il s’agira maintenant d’aller scruter dossier par dossier pour voir également s’il n’y a pas d’erreurs matérielles dans les dossiers de candidatures. Cela va être fait aussi pour les autres listes. Mais comme ils étaient en phase de validation des notifications qui leur avaient été faites, j’ai considéré que c’aurait été précipité de devoir consulter leurs listes mais demain (aujourd’hui) nous continuerons le travail pour vérifier comment les listes des autres coalitions ont été composées. Est-ce qu’elles sont conformes à la loi électorale, est ce que les dossiers fournis sont conformes à ce que la loi dit ?», dit-il.
 
 
 
 
 
Sidy Djimby NDAO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Chauvinisme

Pilepoil

Crier haro

Histoire

Intifada

Réitération

Exemple

Déséquilibre

Surenchère

Décharge


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse