jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

PROXÉNÉTISME À la cité Imbécile: 4 prostituées et leur proxénète tombent dans une maison crasseuse avec des préservatifs



PROXÉNÉTISME À la cité Imbécile: 4 prostituées et leur proxénète tombent dans une maison crasseuse avec des préservatifs
 
 
 
Pour des faits de proxénétisme et d'exploitation irrégulière de débit de boisson alcoolisée, Assane Ndiaye a été condamné hier à 2 mois de prison assortis de sursis par le juge des flagrants délits de Dakar. Ses co-prévenues Aïssatou Wade et Adama Diop, qui étaient poursuivies pour défaut de carnet sanitaire, ont été purement et simplement relaxées. Tous ont été interpellés à la cité Imbécile.
 
 
 
 
Rien qu'en entendant le nom de la cité Imbécile, on tremble de peur. Ainsi, après avoir reçu une information selon laquelle il y avait dans ce milieu interlope un réseau de prostitution et une exploitation irrégulière de boisson alcoolisée, les enquêteurs y ont fait une descente. Sur les lieux, ils ont interpellé le proxénète Assane Ndiaye et 4 prostituées, en l'occurrence Aïssatou Wade, Adama Diop, Mame Fatou Fall et Awa Cissé. Ainsi, dans leurs investigations, ils ont pu mettre la main sur beaucoup de préservatifs dans cette maison crasseuse, sans oublier le bar que gérait le sieur Ndiaye. Toutefois, Mame Fatou Fall et Awa Cissé n'ont pas été arrêtées, car elles ont séance tenante brandi leurs carnets sanitaires, après avoir reconnu qu'elles exerçaient le métier de la prostitution. Mais, pour ce qui est de Aïssatou Wade et Adama Diop, elles ont été traduites hier devant la barre des flagrants délits de Dakar en compagnie d’Assane Ndiaye pour des faits de prostitution, proxénétisme et exploitation irrégulière de débit de boisson alcoolisée.
Premier à être auditionné, le natif de Bambey, Assane Ndiaye, a reconnu qu'il vendait de la boisson alcoolisée sans avoir une autorisation. Et pour se disculper de cette infraction, il a soutenu qu'il ignorait qu'il fallait se munir de ça. Mais, il a réfuté énergiquement les faits de proxénétisme.
Et pourtant, il avait avoué à l’enquête préliminaire.
 
 
 
Aïssatou Wade : «J'ai arrêté la prostitution depuis le mois de décembre dernier»

 
 
 
Interrogée, Aïssatou Wade (22 ans), a, elle aussi, réfuté les faits de prostitution. Mais, elle a reconnu qu'elle était une prostituée par le passé et qu’elle a abandonné le trottoir pour se reconvertir en «perleuse». «J'ai arrêté la prostitution depuis le mois de décembre dernier. A cette époque-là, je gagnais journellement 7.000 francs. Je payais mensuellement 20.000 F Cfa ma chambre de la cité Imbécile. Et C'est à cause d'un copain que j'ai arrêté. Aucun préservatif n'a été trouvé dans ma chambre», a livré la demoiselle sans convaincre personne. D’ailleurs, le procureur lui a conseillé d'aller se trouver un carnet sanitaire pour pouvoir faire le trottoir dans les règles de l'art.
 
 
Adama Diop : «j’ai arrêté la prostitution il y a 2 mois pour être femme de ménage aux Hlm»
 
 
Appelée à la barre, Adama Diop (21 ans), native de Thiadiaye, a aussi indiqué avoir quitté le trottoir il y a de cela 2 mois pour être femme de ménage aux Hlm. Par ailleurs, le représentant du procureur, même s'il n'est pas convaincu de la culpabilité d’Aïssatou Wade et d’Adama Diop, a requis leur relaxe pure. Mais, s'agissant d’Assane Ndiaye, il a requis 6 mois dont 1 mois ferme pour les délits de proxénétisme et d'exploitation irrégulière de débit de boisson alcoolisée. «Assane aidait les prostituées à expulser les clients fauteurs de troubles. Et c'était dans le but de les aider à exercer tranquillement leur activité de prostitution. Par ailleurs, il s'y ajoute qu’Assane empruntait des sous par moments à Mame Fatou. Et ce sont les produits de la prostitution qu'elle lui remettait. Nous ne pensons pas qu’Assane puisse échapper à ce délit parce qu'il a protégé l'espace où se passe la prostitution. C'est des faits à mon avis graves parce qu'ils contribuent à la dépravation et à la perversion de nos mœurs», a tonné le parquetier. En définitive, le tribunal a partiellement suivi les réquisitions du parquet en relaxant les deux filles avant de condamner Assane Ndiaye à 2 mois avec sursis, même si leur avocat Me Iba Mar Diop a sollicité une application bienveillante de la loi.
 
Fatou D. DIONE 
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Alchimie

Symbiose

Fatou Tampi

IlaTouba

Répit

Boules Quies

Syndicat

Boomerang: Solitude

Boomerang: Condés

Boomerang: Eclaboussure


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?