jotaay

PRIS AVEC 40 KILOS DE YAMBA CACHÉS SOUS LE CAPOT DE SON CAMION: Abdoulaye Barry soutient qu'il transportait des… médicaments



PRIS AVEC 40 KILOS DE YAMBA CACHÉS SOUS LE CAPOT DE SON CAMION: Abdoulaye Barry soutient qu'il transportait des… médicaments
 
 
10 ans et de 15 ans de réclusion criminelle, c'est ce que risquent respectivement le chauffeur de camion Abdoulaye Barry et le mécanicien Fallou Diouf. Ils comparaissaient hier devant la chambre criminelle de Dakar pour association de malfaiteurs et trafic international de drogue. 
 
 
 
Pour association de malfaiteurs et trafic international de drogue, Fallou Diouf et le chauffeur de camion Abdoulaye Barry ont comparu hier devant la chambre criminelle de Dakar. En effet, courant 2017, suite à une dénonciation anonyme, les agents enquêteurs ont appris qu’Abdoulaye Barry convoyait du chanvre indien depuis le Mali vers le Sénégal. C'est dans ces circonstances qu'il a été appréhendé à Sicap Mbao avec 40 kilogrammes de chanvre indien contenus dans deux cartons. Lesdits cartons étaient cachés sous le capot de son camion. Interrogé, Barry a confié aux policiers qu'il devait livrer les deux colis de chanvre indien à Fallou Diouf. Celui-ci a à son tour été interpellé lorsqu'il est venu les récupérer vers les coups de 22 heures. 
Inculpés pour association de malfaiteurs et trafic international de drogue, ils ont contesté les faits devant la chambre criminelle. Pour se soustraire à sa responsabilité pénale, Abdoulaye Barry a déclaré qu'il transportait des médicaments et non du yamba. "C'est depuis le Mali qu'El Hadji Thiam m'avait donné 2 cartons, mais j'ignorais qu'ils contenaient du chanvre indien. Il m'avait dit qu'ils contenaient des médicaments", dit-il. Et pourtant, ce ne sont pas les mêmes déclarations qu'il avait faites lors de l'enquête de police et devant le juge d'instruction. Il avait déclaré avoir rencontré El Hadji Thiam au Mali et que celui-ci lui avait payé 100.000 F pour convoyer la drogue vers le Sénégal. 
Interrogé à son tour, le mécanicien Fallou Diouf a soutenu que le nommé El Hadji Thiam devait lui envoyer des moteurs pour scooter. Hélas pour lui, la  perquisition des agents sur le camion n'a permis de trouver un quelconque moteur. Le procureur qui a argué que la culpabilité des accusés ne souffre l'ombre d’un doute a requis 10 ans et 15 ans de réclusion criminelle respectivement contre Fallou Diouf et Abdoulaye Barry. Les avocats de la défense Mes Arona Bass et Matar Bèye ont plaidé le renvoi des fins de la poursuite sans peine, ni dépens. "Il n'a pas été prouvé que le camion contenait de la drogue lorsqu'il quittait le Mali. Et on ne sait pas si c'était des cartons de médicaments ou des sacs de chanvre indien. Tout a été fait dans la précipitation. Il y a un doute", a pesté Me Bèye. Délibéré le 28 juillet. 
 
Fatou D. DIONE 
 

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Gargantua

Boomerang: Coup de Jarnac

Boomerang: Radio Cancan

Boomerang: Rest in peace

Boomerang: Alternative

Boomerang: Unisson

Boomerang: Métayers

Boomerang: Tout ouïe

Boomerang: Spartiates

Boomerang: Turpitudes




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures