jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

POUR UN RETOUR DU BASKET SENEGALAIS AU PREMIER PLAN AFRICAIN Matar Ba et Babacar Ndiaye se mettent à la promotion de la jeunesse



POUR UN RETOUR DU BASKET SENEGALAIS AU PREMIER PLAN AFRICAIN Matar Ba et Babacar Ndiaye se mettent à la promotion de la jeunesse
 
Le basket-ball sénégalais est en plein dans la promotion de la jeunesse. Les équipes nationales séniores ont été rajeunies cette année. De l’avis du ministre des Sports Matar Ba et du président de la Fsbb Me Babacar Ndiaye, le renouveau du basket sénégalais passe par la promotion de la petite catégorie, surtout dans les établissements scolaires.
 
Les équipes nationales masculine et féminine séniores ont subi cette année un lifting de rajeunissement et ce n’est pas près de s’arrêter. En tout cas, c’est l’objectif du ministre des Sports Matar Ba et du président de la Fédération sénégalaise de basket-Ball Me Babacar Ndiaye. Tous deux visent la promotion des jeunes basketteurs et basketteuses sénégalais pour renouveler les effectifs afin de rehausser le basket sénégalais au plus haut plan africain et mondial dans les années à venir. Accrochés à la fin de la finale de la Coupe du Sénégal de basket, jouée dimanche dernier et remportée par l’AS Douane aux dépens de la Jeanne d’Arc (72-71), le ministre des Sports et le président de la Fsbb prônent le rajeunissement du basket sénégalais. «Au-delà de la finale séniore, nous avons vu la petite catégorie qui s’est bien affirmée. J’en ai profité pour féliciter le président Babacar Ndiaye avec l’ensemble de ses collaborateurs. Le basket est devenu un produit intéressant comme au beau vieux temps. Parce que l’histoire du basket sénégalais montre que c’est une discipline qui nous a valu beaucoup de satisfactions», avait déclaré le ministre des Sports.  Matar Ba de poursuivre : «nous nous sommes engagés au niveau de toutes les fédérations, surtout le basket, parce qu’il doit reprendre sa place. C’est pourquoi je lance un appel aux techniciens ; il faudrait qu’on accompagne les jeunes à avoir plus d’adresse au lancer, surtout sur les trois points. C’est ça qui pourra ramener nos équipes au premier plan africain. C’est valable pour les garçons et pour les filles».
«Nous avons aussi pris l’engagement d’accompagner le basket à recevoir toutes sortes de compétitions internationales», ajoute le ministre.
Concernant les compétitions internationales, le ministre des Sports promet de s’engager avec la Fsbb pour en accueillir, comme c’est déjà arrivé avec l’Afrobasket féminin 2019, mais aussi de faire la promotion du basket jeune dans les établissements scolaires du pays. «Nous avons aussi pris l’engagement d’accompagner le basket à recevoir toutes sortes de compétitions internationales. Ça participe à la promotion du basket sénégalais», avance-t-il avant d’ajouter : «à l’intérieur du pays aussi, il faut des efforts. On doit voir avec le ministère de l’Éducation comment faire pour trouver des terrains et que le basket se joue dans tous les établissements scolaires. Nous sommes dans les discussions et on doit l’intégrer dans l’attribution des marchés pour que dans chaque école l’on puisse avoir un plateau multifonctionnel.»
 
Me Babacar Ndiaye, président de la Fsbb : «le travail à la base est en train d’être bien fait»
 
De son côté, le président de la Fsbb reste satisfait des efforts déjà accomplis avec la compétition régulière de la petite catégorie. «Nous avons assisté à une très belle journée de basket. Nous avons aussi vu la prestation de la petite catégorie. Ça montre que le travail à la base est en train d’être bien fait. Ça atteste aussi que le basket est encore vivant au Sénégal», apprécie-t-il. Selon lui, «il nous reste à nous unir pour l’essentiel et à travailler pour des lendemains meilleurs du basket de notre pays». Et de poursuivre : «je reste optimiste avec ces belles équipes que nous avons. L’équipe des garçons, d’ici deux ou trois ans, ira s’imposer en Afrique».
 
Le Roi et la Reine célébrés lors de la «Nuit du Basket»
 
Pour la première fois, le Roi et la Reine du basket n’ont pas été célébrés lors de la finale de la Coupe du Sénégal comme de coutume. La cause : la Fédération sénégalaise de basket-ball se veut innovante. Elle organise une soirée spéciale basket pour honorer les siens. L’information a été révélée par le président Babacar Ndiaye. «On veut innover pour cette année. La cérémonie de couronnement du Roi et de la Reine se fera lors de la célébration de la ‘’Nuit du basket’’ qui aura lieu tout juste après le tournoi de montée. Donc on va clôturer la saison avec cette belle soirée et ainsi remercier nos sponsors et partenaires qui nous ont accompagnés durant toute l’année. Ce sera aussi l’occasion de rendre hommage à ceux qui ont rendu service au basket sénégalais», renseigne-t-il. Pour rappel  ce sont Thierno Ibrahima Niang (Duc) et Couna Ndao de l’équipe de la Ville de Dakar qui ont été sacrés Roi et Reine de la saison 2021.
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Spectre

Immortalité

Jogging

Bobos

Crever l’abcès

Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»