jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Médias : Cash Investigation se penche sur le business du cannabis



France 2 diffuse mardi soir un numéro de "Cash Investigation" dédié au business extrêmement juteux du cannabis.
Le nouveau numéro de Cash Investigation, la fameuse émission télé d'enquête diffusée sur France 2 et menée par Elise Lucet, s'attelle à décrypter le business du cannabis. Et attention, il ne s'agit pas d'une petite épicerie de quartier mais d'une multinationale du blanchiment d'argent. C'est d'ailleurs le titre de l'émission de mardi soir. 

Le réalisateur Nicolas Vescovacci explique la simplicité avec laquelle l'entreprise blanchit son argent : "Ce qui m’a le plus surpris c’est la simplicité avec laquelle on peut blanchir de l’argent aujourd’hui. Il existe tout un tas de services financiers - je ne parle pas des banques, mais de services financiers occultes - qui sont entre les mains de banquiers occultes, qui fournissent des services comme une banque au coin de la rue. Sauf que là, ils vous permettent de blanchir des sommes colossales en cash. C’est extrêmement facile de blanchir de l’argent, y compris des dizaines de millions d’euros".

"J'ai déjà eu 12 à 15 millions d'euros à moi, rangés"

Cette multinationale, c’est en fait une chaîne où chacun ponctionne sa petite part, de la petite main au grand manitou qui siège tout en haut de la pyramide. Comme ce trafiquant que Cash Investigation a rencontré.
Son témoignage, dans l'émission, est interprété par un comédien car le trafiquant n'a pas souhaité parler face à la caméra : "Au meilleur de ma forme, je pouvais ramener jusqu’à 2 tonnes par mois. J’ai déjà eu entre 12 et 15 millions d’euros à moi, rangés. L’idéal, c’est d’avoir des rentes. Du coup, je réinvestis 50% de mon argent et 30% sont mis à l’abri pour mes vieux jours. J’ai déjà blanchi de l’argent en France, dans des sociétés de transports ou de téléphonie, qui avaient besoin de liquidités. Ces sociétés me rapportent aujourd’hui entre 15 et 20.000 euros par mois. Au Maroc, ça doit me rapporter autour des 70.000 euros et en Algérie entre 30 et 40.000 euros par mois".

"Un seul réseau a blanchi plus de 250 millions d'euros, en hypothèse basse"

Nicolas Vescovacci détaille l'ampleur du blanchiment d'argent : "Nous nous sommes intéressés à un seul réseau international de blanchiment et on évalue les sommes blanchies à plus de 250 millions d’euros. Il est bien possible que ce soit une hypothèse basse et que ces sommes dépassent le milliard d’euros entre 2008 et 2015. Imaginez-vous 1 milliard d’euros en cash, blanchis par tout un tas de gens, qu’il s’agisse de trafiquants de drogue ou de fraudeurs fiscaux. C’est énormément d’argent qui circule dans ces circuits clandestins".

Avis aux amateurs de Cash Investigation, l'émission de mardi soir est diffusée en deuxième partie de soirée pour cause de sujet sensible.

Europe 1
Par Europe1.fr

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Supermané

Boomerang: Overdose

Boomerang: Bigophone

boomerang: Mirage

Boomerang: Oser

Boomerang: Courte paille

Boomerang: Jeunes pousses

Boomerang: Transgression

Boomerang: Maldonne

Boomerang: PTB-TER-BRT