jotaay

Léthargie du parti, un seul CD en 2019, le nouveau secrétaire national fantomatique: Karim Wade bloque totalement le Pds



 
Autant la mise en place d’un nouveau secrétariat exécutif national du Pds a été brusque, voire inattendu autant son installation prend du temps. Ce qui suscite beaucoup d’interrogations au sein des libéraux, qui indexent Karim Wade comme cause de ce blocage, avec ses manœuvres visant, entre autres, à mettre en place un nouveau Comité directeur, car celui en place serait plus favorable à Oumar Sarr.
 
 
L’on se rappelle la célérité avec laquelle Me Abdoulaye Wade avait mis en place, en mi-aout, un nouveau secrétariat national de son parti. Mais depuis lors, plus rien ne bouge. C’est le blocage total du Pds depuis qu’on a nommé la nouvelle équipe du Sen, qui a consacré l’entrée massive des Karimistes, qui occupent les postes clefs. Selon nos sources, «cela suscite beaucoup d’interrogations. Car les gens ne comprennent pas qu’après la rapidité avec laquelle le nouveau Sen a été nommé, l’on puisse ensuite accuser autant de retard dans son installation». D’ailleurs, nous souffle-t-on, «lors d’une réunion, Assane Bâ avait posé le problème sans qu’une réponse satisfaisante ne lui soit donnée». 
 
 
 
Même chose à la Fncl
 
 
C’est le même retard dans l’installation du Sen qui est constaté sur les changements qui devaient intervenir au niveau de la Fédération nationale des cadres libéraux, où Famara Sané a été proposé pour remplacer Cheikh Seck à la présidence et Lamine Bâ prendre le poste de secrétaire général occupé par Abdou Aziz Diop. 
Une situation que personne ne comprend et la plupart des militants indexent Karim Wade, comme étant à la base de cette situation de léthargie et de retard dans l’installation du «gouvernement» du Pds. Selon nos sources, c’est Karim qui a tout bloqué. Et certains soulignent même sa «peur de perdre la maitrise des choses», compte tenu de la situation actuelle dans le parti, où il y a une fronde ouverte contre lui et les décisions qu’il a fait prendre à son vieux père.
 
 
Vers la mise en place d’un nouveau Comité Directeur, Karim appelle Saliou Dieng et Victor Tendeng à Doha
 
D’ailleurs, Wade fils serait en train de cogiter pout «mettre en place un nouveau Comité directeur», car celui en place serait majoritairement favorable à Oumar Sarr. Et s’est sans doute pour ses manœuvres qu’il a fait venir auprès de lui, à Doha, depuis une dizaine de jours, son affidé Saliou Dieng, qu’il préfère maintenant à tous ceux qui se sont toujours battus pour lui. Victor Tendeng a aussi fait le déplacement.
 
Mbaye THIANDOUM
 

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Souricière

Boomerang: Condition humaine

Boomerang: Fausseté

Boomerang: Crédibilité

Boomerang: Priorité

Boomerang: Compétences

Boomerang: Cadeau empoisonné

Boomerang: Speech

Boomerang: Basta !

boomerang: Cambriole




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures